• Menu
  • Menu

15 anecdotes sur la Nouvelle-Orléans que vous ignorez certainement

Intrigante est peut-être le mot qui définit le plus cette ville de Louisiane. Penchons-nous dès à présent sur 15 anecdotes sur la Nouvelle-Orléans, afin d’en apprendre le plus possible sur cette magnifique ville.

 

15 anecdotes sur la Nouvelle-Orléans

1 – Fondée par  un explorateur français de Montreal, du nom de Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, la Nouvelle-Orléans date de 1718. Cette dernière ne tenait qu’au Vieux-Carré, qui fut dessiné par Adrien de Pauger. Son nom vient de Philippe d’Orléans, fils de Philippe d’Orléans, qui lui-même était frère de Louis XIV.

2 – La ville est située à cet endroit du Mississippi car il fait office d’une barrière contre les ouragans. Bon, étant donné ce que l’on connait et l’ouragan Katrina, le lieu n’est pas à l’abris de tout, mais l’idée était là ! L’architecture de base, sur un bloc rectangulaire était aussi une barrière contre les ouragans.

Aussi, les maisons de la Nouvelle-Orléans n’ont pas de sous-sol, afin d’éviter les inondations, se situant en dessous du niveau de la mer.

–  EDIT : Les français connaissaient assez mal les ouragans à cette époque, ceux qu’ils surnommaient “coup de vent”. Le choix de ce lieu a en fait été fait par rapport aux terres plus élevées, ainsi que la courbe du fleuve qui permettait de voir l’arrivée des attaques de bateaux.

3 – La ville de la Nouvelle-Orléans est le berceau de nombreuses “inventions”. On peut commencer par le Jazz, en 1891, par un barbier du nom de Buddy Bolden. Nous pouvons aussi aborder le fil-dentaire, la première salle de cinéma au monde (Vitascope Hall, fin 19ème siècle lors d’une exposition éphémère), ainsi que, soit disant, le poker et le craps. Ce dernier, introduit par les français tient son nom de “crapaud”.

4 – Le premier “gratte-ciel” fut construit à la Nouvelle-Orléans. 4 étages construits en 1807, toujours visibles dans le vieux carré à l’angle de la Rue St Pierre et rue Royal. Le tout premier opéra vu aussi le jour Nola

5 – Justement, NOLA, est un des surnoms de la ville. Il est la combinaison de Nouvelle-Orléans et Louisianne. Son ambiance générale, festive, lui doit aussi le surnom de “The Big Easy”.

6 – La ville a aussi une histoire particulière avec Napoléon. Celui qui a vendu la Louisiane pour 80 millions de francs français en 1803, y a une maison. La Maison Napoléon, située dans le quartier français, fut construite par Nicolas Girod, ancien maire de la ville. Son ambition était qu’en cas de fuite de l’empereur de l’île de Ste Hélène, il vienne y vivre le reste de sa vie. Une légende dit même, qu’il se serait évadé, et aurait terminé sa vie en Louisiane… Mais vous savez les légendes… Surement qu’il se trouve sur une île avec Michael Jackson, Claude François, et bien d’autres !

7 – NOLA c’est gai, c’est vivant, mais c’est aussi un taux de criminalité supérieur de 3 fois  à la moyenne des USA…

8 – Côté gastronomie, la soupe de tortue est une spécialité de la ville tout comme les mets à base d’alligator. Ce dernier est souvent présenté frit ou dans le gâteau au fromage.

9 – Un célèbre pirate français y a habité et terminé sa vie,  Jean Laffite. Sa maison, dans la vieux carré, est même devenu un bar. Son histoire est bien trop longue, mais il y a une anecdote amusante sur sa personne. Après le rachat de la Louisiane, le nouveau gouverneur fit son apparition. Afin d’attraper le pirate, il  proposa d’offrir 500$ pour sa capture. Pour sa part, Laffite riposta avec une offre de 1 500$ pour la capture du gouverneur !

Aussi si jamais vous êtes aventurier et recherchez la fortune, il faut savoir que le trésor de Jean Laffite n’est à ce jour, toujours pas retrouvé.

10 – Pour revenir une seconde sur Napoléon Bonaparte, il se trouve à Nola un de ses masques mortuaires, moulés 1 jour après sa mort. D’autres de ses objets se trouvent aussi au Louisiana State Museum.

11 – Aucune règle n’interdit de boire dans la rue à la Nouvelle-Orléans. Aussi, les bars peuvent rester et servir de l’alcool, 24h/ 24. Autant dire que la fête peut, ne jamais s’arrêter, ce qui colle bien avec sa devise qui est “laissez le bon temps rouler”

Laissez le bon temps rouler

12 – Fête la plus populaire de la ville, le Carnaval et le mardi gras. Introduit par les colons français fin 17ème, elle perdure de nos jours. Ses couleurs sont le violet pour la justice, l’or pour le pouvoir et le vert pour la foi. Si jamais vous y passez, sachez qu’il est interdit de monter sur un char sans porter de masque, qu’un défilé est entièrement dédié aux chiens ou que les perles distribuées étaient par le passé des prix pour les participants aux défilés.

13 – Si vous aimez les anecdotes sur la Nouvelle-Orléans, on arrive sur la meilleure partie, ses légendes. Il faut savoir que la ville est considérée comme l’une des plus hantées des USA. On doit en partie cela au vaudou, amené par une française de Marie Laveau vers 1800. Son penchant pour les exorcismes ainsi que le vaudou “lancèrent” les légendes. Pour dire, sa tombe attirerait, plus de visiteurs que celle d’Elvis Presley. On garde tout de même le conditionnel mais qui sait, l’étrange est attirant.

Nombreuses créatures auraient vécues dans la ville, et la littérature a beaucoup aidée à tenir le mythe en place. Anne Rice par exemple avec le fameux “Entretien avec un vampire”.

14 – A ce jour, le quartier français est considéré comme le plus hanté de la ville de part ses histoires. 2 lieux seraient les plus hantés du quartier avec  le Manoir LeLaurie ainsi que le vieux couvent des Ursulines. Tandis que le premier était le lieu d’atrocités commises sur les esclaves, le second recevait de jeunes mariées françaises, qui étaient soit disant des vampires.

Pour le côté folklorique, vous avez toujours la possibilité de faire une nuit dans un lieu hanté, avec des fantômes. Nombreux hôtels en font leur commerce, maintenant c’est aussi “à l’américaine” que la maison Winchester…

15 – Aussi, la situation des tombes, au-dessus du sol (pour les mêmes raisons que les maisons sans caves) servent à alimenter nombreuses légendes.

Connaissiez-vous toutes ces anecdotes sur la Nouvelle-Orléans? En tout cas sachez que la ville est jumelée avec Juan-les-Pins, qu’elle est la ville avec le plus de quartiers historiques des USA et qu’on y mange d’incroyables beignets !

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 3 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *