• Menu
  • Menu

Autotour en Californie, 15 jours à arpenter “the Golden State”

Quoi de plus emblématique que de partir en voyage aux USA, et faire un autotour en Californie ? Destination idéale pour bien des raisons, elle a l’avantage de toucher petits et grands, sans laisser personne de côté. La durée idéale, les choses à y découvrir, quand partir, sont tant de questions auxquelles nous allons vous apporter un début de réponse.

 

Sommaire :

Pourquoi faire un autotour en Californie?

Si on devait définir l’Etat le plus complet des USA, il ne serait pas improbable de citer en première position la Californie. Les raisons de partir en voyage dans l’Etat doré sont multiples et ses nombreuses facettes ne peuvent qu’attirer, ravir. En premier lieu, lorsque l’on pense Californie, il y a bien entendu ce côté plage, surf, soleil, palmier que l’on aime tant, mais s’arrêter à cela serait un sacrilège.

La Californie c’est bien entendu ces petites choses, mais il y a bien d’autres domaines. L’Etat regroupe avant tout 4 grosses villes avec Sacramento (la capitale), San Francisco, Los Angeles et San Diego. Au delà de ces villes, la région est très prisée pour ses vignobles sur la fameuse Nappa Valley. Même si nombreuses personnes l’ignorent, la Californie c’est aussi l’occasion de skier, mais aussi parcourir les parcs d’attractions, arpenter 9 parcs nationaux, découvrir la Highway 01 qui est peut être la plus belle route côtière du monde, mais aussi une liberté indéniable.

Si l’idée d’un voyage en Californie hors des sentiers battus vous plaît, alors un autotour en Californie peut répondre à beaucoup de vos questions. Il y a bien des façons de visiter la Californie, bien des choses à voir, alors appréciez, cela a déjà un goût d’American Dream !

Quand partir en Californie ?

Avec sa superficie, la Californie propose une large palette de climats, ainsi, il est compliqué de définir une période “parfaite”.  Dans sa globalité, la meilleure période pour la découvrir restera le Printemps, ou l’été.

La visiter durant ces mois, vous permettra d’avoir un climat agréable tout du long de votre séjour. Juillet Août par contre peuvent être très chauds, sans parler de la Death Valley, mais c’est soutenable quoi qu’il en soit. La période peut aller aussi jusqu’à Octobre, avec une température générale assez clémente, mais aussi moins de monde en visite.

Comme on le dit souvent, éviter les vacances scolaires aide sur de nombreux points, comme l’affluence globale et surtout financier, mais on ne fait pas toujours ce que l’on veut.

5 étapes hors des sentiers battus

La Nappa Valley

La Californie est réputée pour ses vignobles, alors autant en découvrir une partie. Située à une heure au nord de San Francisco, elle peut être une belle idée de visite à la journée (ou plus si affinité), afin de jongler entre découvertes, et dégustations. La Nappa Valley, ce n’est pas moins de 400 domaines viticoles, entre Merlot, Cabernet Sauvignon, et bien d’autres.

Balboa Island

Située au sud de Los Angeles, à Newport Beach, Balboa Island a à vu d’oeil, pas grand chose à offrir, mais j’affectionne particulièrement ce lieu par son architecture, et ce côté atypique que l’on cherche tant. Peut être pas l’objet d’une journée complète, mais un bel endroit à visiter et arpenter sans modération.

Barstow

L’étape n’est pas la plus fameuse, mais elle a l’avantage de regrouper 2 choses qui font les USA, et la Californie. La première, la Route 66 car oui, elle passe par Barstow et c’est l’occasion d’y passer un moment entre photos et découverte. Vous pourrez même y visiter le musée de la route 66. La seconde, c’est Calico Ghost Town qui est une ville abandonnée de l’époque de la ruée vers l’Or. Nombreuses sont les villes de ce genre à visiter en Californie et celle-ci en fait partie. Avec ce côté Western, elle vous dépaysera sans aucun doute.

17 mile drive

Route côtière située sur la Highway 01, 17 mile drive est une petite pépite à découvrir sans plus tarder. Entre faune et flore, c’est un régal visuel que l’on quitte le soir venu, avec amertume.

Mammoth Lakes

“Entre” Yosemite et la Death Valley, Mammoth Lakes est le stop parfait pour apprécier la nature, et couper la route. Son domaine skiable est accessible de novembre à mai si jamais cela vous intéresse. Vous pourrez aussi y apprécier Devils Postpil, une paroi rocheuse assez particulière, et les chutes de Rainbow 98.

La Californie hors des sentiers battus ne s’arrête pas à ces 5 étapes, mais cela vous donnera une première idée.

Un autotour de 15 jours en Californie, une bonne durée?

Indéniablement, oui. C’est une bonne idée pour en découvrir la surface, passer par les incontournables, et se faire une belle première idée. S’arrêter à cela, non car la Californie à elle seule, c’est l’objet de multiples séjours pour en découvrir l’intégralité, mais c’est autre chose.

15 jours en Californie c’est parfait, et même si vous avez moins par exemple vous pourriez trouver votre bonheur, le tout est de bien agencer son séjour.

Quel itinéraire pour passer 2 semaines en Californie ?

En partant du principe que c’est votre premier voyage en Californie, vous allez débutez par une visite des “incontournables”. La première chose est de faire une bouche, afin de passer par le côté Pacifique, sans oublier le côté Est de l’état.

Débutez votre road trip avec une arrivée à Los Angeles pour en apprendre sur ses facéties et secrets. Los Angeles est une ville très grande, il vous faudra ainsi prendre le temps de l’arpenter. Que ce soit son histoire, Venice Beach, le cinéma à Los Angeles, Beverly Hills et j’en passe, ne lésinez pas sur le nombre de jours.

S’en suivra une remontée vers San Francisco, avec au minimum 3 stops, dont Santa Barbara (indispensable !), San Luis Obispo, et Monterey. La Highway 01 vous plongera dans un univers doux et romantique entre plages, animaux tels des lions de mer, dauphins ou baleines, route panoramique, mais aussi la Silicon Valley que vous allez traverser.

On ne présente plus San Francisco, la villes aux collines que vous allez apprécier durant ces jours. Entre le Golden Gate,  Fisherman’s Wharf, Chinatown, Alamo Square, entre autres, vous avez de quoi faire !

Pour la suite, vous avez le choix de monter un peu sur la Nappa Valley, ou même de partir directement vers Yosemite et encore dans ce cadre nature si imposant. Entre randonnées et admiration des paysages, le temps va passer à une allure folle. Continuez votre descente par Sequoia Park, Mammoth Lake, Death Valley et j’en passe. Ne lésinez pas sur Joshua Tree qui a aussi de quoi vous émerveiller.

Voici ce que pourrait donner votre séjour en terme de durée, sur 14 nuits :

  • Los Angeles – 3 nuits
  • Santa Barbara – 1 nuit
  • San Luis Obispo – 1 nuit
  • San Francisco – 3 nuits
  • Yosemite – 2 nuits
  • Sequoia Park ou Mammoth Lake – 1 nuit
  • Death Valley – 1 nuit
  • Barstow –  1 nuit
  • Joshua Tree- 1 nuit

Petite variante avec une autre ville pour le retour (hors Californie)  :

  • Los Angeles – 3 nuits
  • Santa Barbara – 1 nuit
  • San Luis Obispo – 1 nuit
  • San Francisco – 3 nuits
  • Yosemite – 2 nuits
  • Sequoia Park ou Mammoth Lake – 1 nuit
  • Death Valley – 1 nuit
  • Las Vegas – 2 nuits

Il n’y a pas d’itinéraire parfait, mais cela peut vous donner une première base à moduler si jamais.

Carte interactive

Les choses à éviter lors de votre roadtrip?

La première chose à éviter est de penser que l’on pourra tout faire. Lorsqu’on parle d’un Etat qui a une superficie de plus des 2/3 de la France, il faut savoir patienter, relativiser, mais aussi s’organiser. Courir, rouler toute une journée pour faire une photo, n’aura pour vous qu’un effet “néfaste” et vous repartirez avec ce sentiment d’inachevé.

Préparez au mieux votre itinéraire afin qu’il soit fait pour 2 semaines en Californie, et non pas pour faire entrer 3 semaines en 2.

Aussi, ciblez bien le type de voiture que vous allez louer. Le cabriolet est parfait pour la Côte Californienne, mais moins adapté à des passages comme Yosemite, ou autres parcs nationaux. La voiture idéale reste le SUV car il permet d’aller partout, sans se soucier de l’état d’une route.

N’attendez plus, vivez votre “California Dreamin”.

Voyageusement

 

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *