Autotour sur la Highway 1 – 10 jours sur cette route mythique des Etats-Unis

Durant l’été, nous avons eu l’occasion de voyager en Californie, et plus précisément en autotour sur la Highway 1. L’itinéraire a été décidé pour sortir un peu des sentiers battus de l’Ouest Américain, mais surtout pour découvrir une portion inconnue pour nous. Au programme 10 jours de voyage, 5 étapes clés puis quelques petits stops.

Sommaire :

Quand partir en Californie?

Dans l’absolu, vous pouvez partir toute l’année en Californie maintenant il y a un mais. Cela dépendra des étapes de votre itinéraire. Si San Diego, à l’extrême sud de la Californie dispose d’un climat agréable toute l’année, ce n’est pas le cas de San Francisco, Yosemite ou autre.

La Californie est vaste et a un climat variable entre les 4 saisons. Si votre séjour se tourne seulement vers Los Angeles, je dirais de cibler un séjour entre Avril et Novembre pour disposer du meilleur climat, maintenant si vous devez monter vers San Francisco, c’est autre chose. Même en été le climat peut passer de chaud à froid en quelques minutes.

Partir en autotour en Californie est préférable au printemps ou en été afin de pouvoir bénéficier d’un climat agréable partout. Au printemps, la température est aussi bonne à Los Angeles, que Yosemite, Death Valley ou San Francisco.

Pour la Highway 1, attention tout de même au brouillard que vous pouvez avoir en début de journée… mais ça la météo est imprévisible !

Quelle durée pour un autotour sur la Highway 1

La Highway 1 est une route mythique des Etats-Unis comme peut l’être la Route 66. Moins connue, elle est principalement découverte par les voyageurs ayant déjà effectué un trip sur l’Ouest Américain. Un fois avoir effectué les parcs comme le Grand Canyon, Monument Valley et autres, que l’on est tombé amoureux de la destination, on veut revenir et en découvrir une autre facette. C’est à ce moment qu’arrive l’autotour sur la Highway 1 !

Plusieurs durées s’offrent à vous pour la durée de votre RoadTrip et la destination peut s’adapter à vous. Avec moins de 1000km entre Los Angeles et San Francisco, vous avez la possibilité de partir aussi bien 7 nuits, que 15. A mon sens, la meilleure durée pour effectuer un roadtrip sur la Highway 1, c’est 10 jours.

Ces 10 jours permettent de profiter de Los Angeles et San Francisco par exemple, tout en effectuant la remontée en toute quiétude avec de multiples stops. Pas besoin de se presser, vous avez le temps d’en voir le plus possible!

Quelles étapes pour un autotour sur la Highway 1?

Pour un autotour sur la Highway 1, on peut au total dénombrer 5 à 6 étapes clés. Quand je parle d’étape clé, je veux parler de celles où vous allez pouvoir y dormir la nuit. On peut en faire moins, on peut en faire plus, mais le plus cohérent reste 5 à 6.

Notre séjour nous a fait découvrir au total 5 étapes, avec une rallonge sur Los Angeles. Votre voyage sur la Highway 1 peut aussi bien débuter à San Francisco que Los Angeles, ce sera à vous de voir en sachant qu’en longeant le Pacifique, la descente peut être plus agréable car vous serez bien positionné pour vous arrêter facilement. Je m’explique. La route longe le pacifique qui sera sur votre gauche en remontant vers San Francisco, et votre droite si vous descendez vers Los Angeles. Comme on roule à droite aux Etats-Unis, il vous suffira de tourner à droite dans la descente pour rejoindre un point de vue. Dans l’autre cas, en remontant, il faudra tourner vers la gauche mais aussi ralentir et couper la route aux voitures arrivant en face. Dans les deux cas, le séjour sera mémorable ne vous en faites pas !

Si votre première étape est donc Los Angeles, profitez en pour passer 3 nuits. Souvent les voyageurs veulent y passer en coup de vent mais c’est une grosse erreur. Los Angeles s’apprécie au fur et à mesure, en découvrant ses quartiers, pas à la va-vite en ciblant ses clichés (Hollywood Bld, Universal, etc.). Disposer aussi de 3 nuits vous permettra de gérer plus facilement vos journées et parfois, vous remettre du décalage horaire.

Remontée vers Big Sur

En seconde étape, vous avez bien entendu l’American Riviera, Santa Barbara. Bouffée d’air frais, c’est l’étape coup de coeur d’un séjour sur l’Highway 1. La route entre Los Angeles et Santa Barbara vous fera passer par Malibu (plages, maisons, surf et j’en passe), ou Ventura (petit centre ville atypique). A savoir qu’un Outlet est possible à découvrir sur le chemin avec Camarillo Premium Outlets. Vans, Adidas, The North Face, Tommy Hilfiger, préparez une valise et surtout votre carte bancaire ! Pour éviter les frais bancaires à l’étranger, n’oubliez pas notre ancien article.

L’étape suivante après Santa Barbara peut être San Luis Obispo. Rien de fou, mais un coin sympa, une belle route entre les vignobles, et surtout une étape parfaite pour continuer vers Big Sur le lendemain.

Justement Big Sur va être le défi suivant en partant de San Luis Obispo. Vous pourrez y dormir, ou continuer vers Carmel, voir Monterey, mais quoi qu’il en soit cela va être une journée en voiture. Dès le départ de San Luis Obispo les paysages vont changer littéralement et vous proposer la côte pacifique dans toute sa splendeur. Dès la première heure un point de vue est indiqué avec un lieu de vie d’éléphants de mer. Vous en prenez plein les yeux et ce n’est que le début.

Nombreux virages, vous allez jongler entre hautes falaises et bord d’Océan. Parmi les plus beaux points, McWay Falls, Nepenthe Cafe de Big Sur, Pfeiffer Beach ou Bixby Bridge. La route 1 ne s’arrête pas à cela et n’hésitez pas à vous arrêter le plus souvent possible!

Juste à côté de Carmel vous allez aussi passer par 17 miles Drive. Route côtière elle est entre nature et quartier résidentiels. Il vous faudra payer pour y entrer (10$) mais il faut absolument y passer. La nature est mixée aux magnifiques maisons pour en faire un cadre fabuleux. Lions de mer, dauphins, écureuils, oiseaux, baleines suivant la saison, ARRÊTEZ-VOUS!

Dernières parties de votre roadtrip sur la Highway 1

La partie côtière terminée, vous voilà à l’assaut de San Francisco. Votre route vous fera passer par la Silicon Valley, San Jose, Palo Alto, à vous de voir si vous souhaitez vous arrêter. Les stops sont nombreux, allant de la Maison Winchester (maison hantée), à Google, Stanford etc. Faut-il s’arrêter dans la Silicon Valley ? Je pense que oui !

L’arrivée vers San Francisco vous permettra aussi de vous arrêter sur plusieurs plages mais surtout de profiter de nombreux points de vue inattendus sur Frisco justement ! Twin Peaks mais pas que. Aucun nom particulier à donner, mais avec ses 43 collines vous imaginez bien que vous allez en prendre plein les yeux.

2 nuits pour terminer le séjour à San Francisco, c’est pas mal, maintenant à vous de voir le temps dont vous disposez ! En gros, voici ce que peut donner votre séjour :

    • LOS ANGELES – 3 nuits
    • SANTA BARBARA – 1 nuit (ou 2 si plus et affinité)
    • SAN LUIS OBISPO – 1 nuit
    • — Big Sur — 1 nuit possible suivant votre temps
    • MONTEREY – 1 nuit
    • SAN FRANCISCO – 2 nuits

Que penser d’un autotour sur la Highway 1?

Est-ce que l’on peut dire qu’avec un séjour sur la Highway 1 nous sortons des sentiers battus, non, mais un peu quand même. Loin du séjour type sur l’Ouest Américain, vous allez voir une nouvelle facette des Etats-Unis. Cette route côtière que l’on appelle aussi Pacific Coast Highway ou California Dream Highway, est un mix entre le côté Surf de la Californie, son Peace and Love, ses villes, le tout mixé a des paysages incroyables sur l’immensité de l’Océan.

La Californie c’est l’American Dream. Symbole de la ruée vers l’Or, elle restera notre diamant brut, qu’on a pas finit de polir.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *