jeudi 7 juillet 2022 il est 08h24
  • Menu
  • Menu

Comment reconnaître un Français en voyage ? 23 détails qui pourront vous aider !

Reconnaître un français à l’étranger est chose assez aisée si vous ouvrez l’œil. Un détail, une attitude, quels sont les petits indices que l’on sème et qui nous trahissent et qui mettent une pancarte sur notre front disant “JE SUIS FRANÇAIS” ? Découvrez 20 choses pour reconnaître un Français en voyage.

 

Reconnaître un Français en voyage

1 – Le Français est malheureusement très mauvais en langue, et qui plus est… il le revendique ! Ce n’est pas au Français de s’adapter, mais à son hôte de faire l’effort.

2 – Si jamais il se décide à parler un peu anglais, il a la fâcheuse tendance à penser, qu’une simple intonation Anglosaxonne fera l’affaire. Dônne tone falzard !

3 – Le Français a très souvent un sac Quechua, ou au moins, un habit tout droit venu de chez Decatlon.

4 – Le pourboire, vrai dilemme ! La fin de son repas fait souvent : “Tu crois vraiment qu’on doit laisser un pourboire ? De toute façon on ne reviendra jamais ici…”. Un vrai bonheur pour les serveurs américains.

5 – Le Français aime se plaindre. Deux semaines de vacances, un jour grisâtre = Si c’est pour voyager avec ce temps, on aurait mieux fait de rester à la maison !

6 – Observer les prix, et souvent comparer. ” Chérie, tu as vu le prix du champagne ? C’est vraiment une arnaque”.

7 – Le Français aime le pain, et à tendance à vouloir en trouver. Malheureusement la qualité, ou du moins la comparaison fait le reste : “Pas aussi bon qu’à la maison !”. Cela peut valoir aussi pour les croissants, le fromage, le vin, etc.

8 – Le Français aime mettre en comparaison sa découverte, avec la France. “C’était très bon ce soir, mais le repas la semaine dernière quand nous étions à Lyon, était vraiment un cran au-dessus. d’un côté aucune surprise, notre gastronomie est la meilleure”.

9 – Détester son pays lorsqu’il y est, mais le vanter à l’étranger. “Saviez-vous que cette statue que l’on nomme Statue de la Liberté, fut pensée, et conçu en France, avant d’être offerte aux Etats-Unis. Ne nous remerciez pas”.

10 – Le Français scrute et trouve avec fierté l’enseigne où le mot écrit en Français. “Je suis certain qu’ils ne savent même pas ce que cela veut dire”

11 – Les rencontres entre Français. Une façon de se donner un sentiment de sécurité, mais attention, pas trop de Français quand même, autrement il râle car cela ressemble à la maison.

12 – Le Français a un accent à coucher… particulier! Et ne fait bien évidemment aucun effort pour le faire disparaître, bien au contraire. On est français, on ne va tout de même pas le cacher, surtout que les étrangers aiment ce derneir. ” Yes my Lord, I am sure, and i am tout à fait sure que c’est un coup de Fantomas !”.

13 – Trop cher, trop cher, trop cher !

14 – Le doux son du rabat-joie. Trouver LE détail qui ne va pas, est un peu un sport national. “Écoute, tout était très bien, beau voyage, mais la poignée de la porte, elle grinçait ! Ah oui, et le bruit dans la rue à New-York, assourdissant. Mais ne t’en fais pas, un commentaire sur internet et c’est réglé”.

15 – Le Français prend du vin local, le goûte et rétorque : “Sérieusement ? Vous appelez ça du vin ? Laissez tomber, mettez-moi un coca SVP”.

16 – Avant le départ, une phrase assez réputée est “Ils parlent quand même un peu Français là-bas ?”.

17 – Le Français met souvent dans sa valise, le maillot de son équipe de foot favorite, de quoi le porter fièrement durant le voyage.

18 – Le Français arpente les rues avec un Routard à la main, sans se poser de questions, car le Routard est un gage de sécurité.

19 – Le Français a Zidane et le revendique.

20 – En lisant le titre de cet article, le Français, de base susceptible s’est dit : “Putain j’en ai marre de ces Français qui nous crachent dessus !” Puis à la fin il a dit “je ne me reconnais pas du tout, mais alors dans aucun de ces points !”

21 – Parce que “putain” est une ponctuation.

22 – On parle de nourriture pendant notre repas.

23 – Le Français dit : Je peux avoir une carafe d’eau SVP?

Parce que la France on aime la détester lorsqu’on y est, mais la désirer quand on est à l’étranger.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 2 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.