• Menu
  • Menu

Dormir dans le désert d’Oman, une expérience à vivre une fois dans sa vie

Dormir dans le désert, qu’il soit à Oman, dans les Emirats, au Maroc ou autre, offre quelque chose d’inoubliable. Mettre des mots sur une expérience de ce genre n’est pas mince affaire, mais on peut vous en donner une idée.

Le désert, et ses atouts

S’envoler à l’autre bout du monde et survoler un désert est impressionnant, mais s’y arrêter est encore au dessus. Arriver dans le désert, c’est perdre tous ses repères et se retrouver à l’état sauvage. Ces parties du monde sont à la fois fascinantes, mais avec une touche angoissante. Angoissante parce que si vous vous perdez dans le désert, c’est marcher à l’aveugle durant des heures.

Dès votre arrivée le paysage change instantanément et devient orangé avec des dunes de sable à perte de vue. Comme dans les films, vous roulerez à toute allure sans indication. Avec les vents, les dunes changent au jour le jour, et être accompagné est la chose la plus rassurante.

Dormir dans le désert, c’est avant tout profiter d’un calme olympien. Aucune route aux alentours, loin des bruits routiniers, vous n’avez qu’à vous prélasser et admirer. Y séjourner, c’est aussi perdre sortir de sa zone de confort. Bien qu’entouré par l’établissement où vous dormiez, c’est  aussi regarder le lointain avec des yeux d’aventurier, sans savoir ce qu’il en est.

Quand le ciel devient votre seule boussole, vous savez qu’il faut tout réapprendre.

Bien s’accompagner dans le désert

Au delà des excursions qui se font dans le désert, souvent se trouvent des personnes sur place, qui vous apprendront plusieurs choses sur votre environnement. S’orienter dans la nuit, retrouver le nord, des petits détails qui ont leur importance.

Là, assis de nuit sur votre dune, à écouter des histoires et en apprendre sur une autre ethnie, une autre culture, c’est aussi et avant tout, ça le voyage. Il est intriguant de voir à quel point une fois dans le désert, votre téléphone, votre ordinateur, deviennent obsolètes et qu’en plus, on y prend goût.

Les hôtels dans le désert

Les hébergements et hôtels sur ces types de destinations sont souvent d’un haut standing, qui permet d’en garder un bel entretien. Garder un bel hôtel en bord de mer n’est pas évident, dans le désert c’est encore autre chose.

Beau standing, ne veut pas absolument dire 5* luxe, mais dans l’autre sens, vous ne trouverez jamais d’hostel. La moyenne se situe entre 4 et 5*. Maintenant les prestations diffèrent généralement d’un hôtel à l’autre, avec par exemple la présence où non de la piscine. Les envies de chacun diffèrent et certains veulent une piscine, d’autres juste découvrir. La piscine dans le désert peut relever, parfois, d’une absurdité, mais elle est courante. Parfois vide, souvent pleine, ce n’est qu’un détail, mais un beau confort tout de même.

Dormir dans le désert, c’est profiter de prestations que vous n’aurez pas ailleurs, car encore une fois, le cadre fait tout. Accueil agréable, chambre en ordre, tente ou bungalow, au final le principal sera tout de même la vue au réveil, la voie lactée à la nuit tombée.

Quelles activités dans le désert ?

Le choix est large lorsque l’on voit la situation au milieu de rien. L’excursion la plus populaire dans le désert reste le 4×4 dans les dunes, le buggy. Les sensations sont toujours au rendez-vous et c’est peut-être l’incontournable. Attention, ça secoue !

Au delà de cette dernière, le Sandboard tire son épingle du jeu, bien qu’encore faut-il que votre hôtel loue des planches. Pour les personnes qui ne connaissent pas, c’est comme du snowboard, mais sur du sable.

Ensuite viennent les choses plus atypiques avec barbecue au milieu du désert, la fauconnerie, ou activités à dos de dromadaire. Pour cette dernière, est-ce respectueux de l’animal, souffre-t-il? Je ne saurais vous répondre, cela étant “ancestrale”. Autant faire de l’éléphant en Asie, NON, mais là, c’est un peu comme du cheval en Camargue. Vous pourrez néanmoins constater que les animaux, sont souvent en semi-liberté autour des hôtels, ou même totalement libres bien ailleurs. La seule chose est que la plupart ont les jambes avant cordées, car on ne sait jamais comment réagit un animal sauvage, et vous ne voulez pas faire une course dans le désert, poursuivi par un chameau !

Petit rappel 🙂 :

L’occasion de dormir dans le désert ne se présente pas tous les jours, mais la saisir est essentielle. Cette nuit, cette expérience, ne change pas un homme, mais elle peut le rendre humble face à cette nature indomptable et imprévisible. Quoi que, le désert nous ressemble plus qu’on ne pense tout compte fait.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 4 Average: 4]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *