• Menu
  • Menu

Itinéraire 3 jours à Rome : Comment optimiser son séjour

A seulement 1h30 de Paris, passer 3 jours à Rome est un moment idéal pour décompresser mais aussi découvrir. 3 jours, 2 nuits à Rome n’est ni trop long, ni trop court et cela vous permettra d’en apprendre assez pour garder tout de même un goût de reviens-y. Voyons comment optimiser son séjour.

Passer 3 jours à Rome, une bonne idée ?

Lorsque le temps de vol est si faible, au départ de France, cela ne peut être qu’une bonne idée. Visiter Rome en 3 jours est très bien car vous aurez assez de temps pour visiter, apprendre, mais surtout 3 jours, c’est un week-end, même pas besoin de congés !

Jour 1 – Colisée, Foro Romano, Monument à Victor – Emmanuel II et Piazza Venezia

Rome est grande, et avant tout, le logement est important. Nombreux sont les hôtels qui s’y trouvent, et pour ma part j’aime beaucoup me loger aux alentours du Colisée. Pourquoi? Simplement parce que cela permet de se trouver sur la partie “vieilles pierres” en quelques minutes, tout comme partir côté Renaissance en autant de temps. Via Cavour est la rue de prédilection, surtout sur sa partie basse. Elle relie aussi  la gare à la “Rome antique”.

Imaginons que vous arriviez le vendredi en milieu de journée, vous pourrez débuter par le Colisée et ses alentours. Arco di Costantino, l’entrée du Foro Romano, c’est comme abordé plus haut, le coin ‘vieilles pierres”. Si cela ne vous touche pas, rester à l’extérieur et regarder au loin vous suffira, mais surtout ne loupez pas le Colisée. Ancienne arène, elle apporte un sentiment de grandeur que vous ne retrouverez pas ailleurs. La raison est simple car avec un peu d’imagination vous vous dites que ce bâtiment de 2000 ans, tient toujours debout et est l’ancêtre de nos stades. La visite se fait en 1h30, ce qui passe rapidement, tout comme celle du Foro Romano. Cesar est pour sa part représenté régulièrement sur ce coin qui est jonché d’histoire.

Empruntez la “Via del Fioro Imperialli’ pour arriver sur la Piazza Venezia. Vous longerez le Foro Romano que vous pourrez observer durant toute cette route. Terminez votre chemin devant le Monument à Victor – Emmanuel II, bâtiment d’un blanc nacré qui est un hommage au premier roi d’Italie ainsi qu’aux soldats de la première guerre mondiale. Vous pourrez y entrer si vous le souhaiter pour en découvrir ses secrets. N’hésitez pas à vadrouiller aux alentours.

Si vous avez un peu de temps, rien n’empêche de partir vers la Fontaine de Trevi, qui se trouve à 10min de marche de la Piazza Venezia.

Fin de journée aux alentours du Colisée, avec un petit restaurant italien comme on aime tant.

Jour 2 – Fontaine de Trevi, Piazza di Spagna, Villa Medici, Villa Borghese, Pantheon et  Place Navone

Nouvelle journée, de nouvelles visites ! En étant Via Cavour, vous pourrez rejoindre la Fontaine de Trevi (en 20min de marche). De là, les visites et découvertes vont s’enchainer. Rome se visite de bien des façons, mais s’y perdre sera la meilleure façon. Une église ici, une ruine par-là, et j’en passe, c’est la surprise à chaque coin de rue, mais avoir un cadre peut aider. En  débutant vers la Fontaine de Trevi, vous pourrez rayonner et monter vers la Villa Medici, Villa Borghese, Piazza di Spagna. Ce secteur, et ces visites, vous prendront environ 5-6h.

Redescendez tranquillement vers le Pantheon puis prenez le temps d’y déguster une bonne glace. Ce bâtiment majestueux sort de nulle-part et se trouve entouré de constructions. Magnifique, vous pourrez y rentrer facilement. Terminez votre route de la journée par la Piazza Navona, et un petit restaurant autour des fontaines. La Rome authentique, à condition d’éviter le restaurant trop touristique.

Jour 3 – Le Vatican

Le Vatican est à lui seul, 6 h de visite. Si jamais votre vol est en fin de journée, n’hésitez pas à arriver tôt. Prenez un taxi pour vous y rendre, et demandez à être déposé Piazza di Ponte Sant’Angelo. Traversez le pont à pied, appréciez le château St-Ange, et empruntez la Via di Concillazione.

Petit à petit, la citée du Vatican va s’ouvrir à vous et son immensité va vous submerger. Là au bout de la rue, la Basilique St-Pierre commence à vous faire du charme. N’hésitez pas à suivre une visite guidée du Vatican pour en comprendre son histoire, et apprécier ses moindres recoins. De la Basilique St-Pierre, au musée du Vatican (qui a en fer de lance la Chapelle Sixtine), les jardins, la place, la coupole et j’en passe, être guidé est un gain de temps.

Notez que le pape, lorsqu’il est présent, se met à la fenêtre et bénit la place St Pierre tous les dimanches. Un moment féérique, croyant ou non.

Le Vatican de part son histoire vous éblouira, mais ne lésinez pas sur le temps que vous allez y passer. Pour manger, éloignez-vous un peu afin d’éviter les pièges à touristes.

Attention, en 3 jours vous ne verrez pas, il faut bien le noter, mais c’est suffisant pour commencer à apprendre de la ville et garder ce goût de reviens-y.

Rome s’apprécie d’un regard prolongé, pas au pas de course appareil photo en main. Le souvenir doit être dans votre tête, et non pas seulement dans votre téléphone.

Voyageusement.

Notez cet article
[Total: 2 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *