• Menu
  • Menu

Quelques conseils pour survivre dans le système de santé US

Les erreurs à ne pas commettre

Ne pas s’assurer

La santé est particulièrement onéreuse aux Etats-Unis, elle est sans doute la plus chère du monde. Et ceci ne concerne pas que les expatriés, puisque les ménages américains consacrent environ 16% de leurs dépenses mensuelles pour leur santé.

Et la pandémie de la covid-19 a contribué à révéler l’extrême faiblesse du filet social aux Etats-Unis.

C’est la raison pour laquelle, il est recommandé, même aux voyageurs, de souscrire une assurance santé lors de leur passage aux USA. Cela fait partie des formalités à remplir, car en cas de maladies ou d’hospitalisation, la facture peut très vite devenir salée :

  • 15000 $ environ par journée d’hospitalisation ;
    500 $ pour une consultation de médecin aux urgences ;
    3000 $ pour un scanner.

Confondre Urgent Care et Emergency Care

Aux Etats-Unis, il existe deux services médicaux pour traiter les urgences, il ne faut pas les confondre.

L’urgent care est un service adapté pour traiter les petites et moyennes urgences (de type plaies, fractures, accidents ménagers, réactions allergiques, petites infections etc.). Celui-ci n’est pas rattaché à l’hôpital.

L’emergency care quant à lui désigne le service d’urgences intégré aux grands hôpitaux, il traite les urgences absolues du type : crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, septicémie, blessures par balles etc.

Si vous vous rendez aux Urgences, vous serez examiné par un médecin urgentiste et la facture. Si vos symptômes ne font pas partie de ceux listés par L’American College of Emergency Physicians (ACEP), le médecin urgentiste pourra alors décider de vous renvoyer vers un Urgent Care. Compte tenu des moyens mobilisés la facture pourra être de plusieurs milliers de dollars pour une simple radio ou une prise de sang et une consultation.

Dans ce cas, si vous avez une assurance locale, même très bonne, les frais à régler aux Urgences risquent de ne pas être couverts, car l’assureur estimera que c’était votre responsabilité d’utiliser le bon service. Le terme « Your responsability » désigne d’ailleurs la part à payer sur les factures des hôpitaux.

A l’inverse, si vous vous rendez dans un centre d’Urgent Care pour une véritable urgence médicale, le personnel doit vous envoyer au service des Emergency, souvent par ambulance, à un coût supplémentaire et une perte de temps qui peut être parfois fatale.

La médecine est un business

C’est la deuxième économie du pays, derrière le pétrole, et c’est une économie qui doit tourner. Le système de santé est construit autour de ce principe. Les investissements publics y sont faibles ainsi que les règlementations sur les traitements puisqu’il n’y a pas d’organisme payeur central pour réguler le système.

Les médecins américains commencent leurs carrières avec une dette moyenne de 400000 $ pour avoir financé leurs études. Cette dette, il va falloir la rembourser et il faut que cet investissement soit rentable.

Il peut donc parfois être difficile de savoir si un traitement ou un acte est prescrit parce qu’il est nécessaire ou parce qu’il est rentable. Sans aller jusqu’au drame des opioïdes qui tuent 50000 américains chaque année, les surmédicalisations et les actes inutiles sont nombreux, y compris pour des interventions chirurgicales.

Avant d’entamer un traitement, il ne faut pas hésiter à demander un second avis médical neutre. Des services de ce type sont maintenant à la disposition des expatriés ou même des voyageurs à travers des services de téléconsultations.

Les assurances pour les voyageurs

S’assurer pour les voyages de courte durée

Si vous partez en direction des USA pour une durée de moins de 90 jours, trois choix de couverture santé s’offrent à vous, en fonction de vos besoins et de votre type de séjour.

Les assurances des CB

Les assurances incluses dans votre carte bancaire peuvent éventuellement fonctionner pour vous couvrir à l’occasion de vos voyages de moins de 90 jours. Il vous faut pour cela payer les frais de voyage avec cette carte.

Nous vous conseillons toutefois de lire attentivement les exclusions, et de compléter celle-ci avec une couverture individuelle adaptée comprenant des plafonds de garanties élevées ou des définitions plus larges. Les cartes « haut de gamme » n’ont pas de plafonds suffisamment élevés pour les USA. Les plafonds des cartes sont d’environ 150 000€ pour les frais médicaux.

Ces plafonds peuvent vous sembler relativement élevés, mais ils peuvent être très vite atteints et dépassés lors d’une hospitalisation avec intervention chirurgicale. (cf. https://www.international-sante.com/assurance-expatrie/pays/usa/ )

Les assurances des voyagistes

Vous pouvez également faire le choix d’une assurance de voyagiste. Celles-ci sont généralement vendues avec vos billets d’avion ou par votre agence de voyage. Le prix de la cotisation est calculé en fonction du prix et de la durée de votre séjour.

Les plafonds de garanties sont cependant souvent les mêmes que pour les cartes bancaires mais elles se démarquent des offres d’assurances des cartes bancaires par le fait que :

  • Les exclusions sur les « sports à risques » sont quasi-inexistantes, de quoi profiter sans risque lors de votre prochaine randonnée au grand canyon !
    La gestion du dossier est facilitée concernant la partie annulation et interruption de voyage.

Les assurances spécialisées

Pour vos séjours aux USA de moins de 3 mois, les assurances individuelles constituent la couverture santé la plus complète. Elles sont proposées par des organismes spécialistes de l’assurance voyage.

Contrairement aux assurances des cartes bancaires et assurances des voyagistes, elles ont l’avantage de proposer des formules flexibles. Il existe souvent des formules adaptées aux USA avec des plafonds de 500000 € ou plus.

S’assurer pour les voyages de longue durée

Si vous vous envolez pour les Etats-Unis pour une durée de plus de 3 mois, nous vous conseillons de vous tourner vers une compagnie d’assurances privées qui vous proposera des formules d’assurance temporaire adaptée à la durée du voyage.

Les assurances voyage temporaires peuvent couvrir votre voyage jusqu’à 12 mois. Si vous décidez de prolonger votre séjour, il est possible de souscrire à nouveau le même contrat chez le même assureur. Les offres appelées « au premier euro » vous permettent d’être remboursé de vos frais de santé dès le premier euro déboursé, et offrent un service d’assistance francophone facilement joignable. La gestion des remboursements est beaucoup plus simple que pour les assurances voyages de moins de 90 jours car l’assisteur ne vous demande pas de vous retourner d’abord vers la Sécu.

Sachez que pour la plupart des assurances temporaires, vous devez souscrire votre contrat avant votre départ pour les USA.

Certains contrats comportent des questionnaires de santé, vous devrez préciser de façon transparente vos antécédents médicaux ainsi que vos traitements actuels ou prévus pendant le séjour. Sachez que l’assureur est en droit de majorer vos cotisations ou bien d’inclure des exclusions dans le contrat s’il estime que votre dossier médical est trop important, il peut aussi décider de refuser votre adhésion.

Les assurances pour les expatriés

Si les USA ont conquis votre cœur et que vous décidez de vous y installer, il sera plus adapté de souscrire à une assurance expatriée ou une assurance locale.

Les assurances locales

Depuis l’Obamacare, chaque personne qui réside aux USA de manière stable doit pouvoir souscrire à une santé. Cela signifie que les assureurs n’ont plus le droit de refuser d’assurer quelqu’un en fonction de son état de santé et que les états mettent en place des systèmes de financement des garanties de base pour faire en sorte qu’elles ne coûtent pas plus de 10% des revenus bruts. C’est ce qui s’appelle le marketplace. Chaque état organise le sien.

Les employeurs de plus de 50 salariés sont également obligés de souscrire des assurances santé pour leurs salariés.

Ce qui fait la différence entre les formules, c’est :

  • Quels médecins pourrez-vous aller voir ?
    Quelles seront vos franchises ?
    Quel sera votre reste à charge maximum ?
    Quels traitements seront pris en compte pour les maladies graves ?

Les formules les plus économiques, sont dites HMO, l’assuré est couvert uniquement dans les centres de soins de l’assureur et la franchise peut-être de plus de 5000$.

Les assurances américaines ne couvrent qu’aux USA, vous ne serez pas couvert lors de vos voyages, ni pour des frais en France.

Les assurances internationales

Elles offrent une couverture mondiale et correspondent souvent aux formules haut de gamme locales :

  • L’assuré est libre de choisir son médecin ;
  • Les franchises sont faibles ou inexistantes ;
    La couverture est mondiale.

Les prix sont par ailleurs souvent entre 15 et 25% moins chers que ceux des contrats locaux, à prestations équivalentes. Notez qu’il faut que le contrat soit souscrit en dehors du territoire US.

Les assureurs internationaux ont souvent des accords avec des assureurs locaux pour bénéficier de leur réseau de professionnels de santé, et ainsi éviter à leurs assurés de faire l’avance des frais.

Emergency department building sign closeup, with sky reflecting in the glass.

** article sponsorisé **

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *