Friday 30 September 2022 il est 05h36
  • Menu
  • Menu

La réserve naturelle de Petite-Terre – Voyage en Guadeloupe

Votre prochain séjour vers la Guadeloupe prend forme et les idées commencent à germer dans votre tête ?  N’oubliez pas de préparer un beau moment à la réserve naturelle de Petite Terre !

Visiter la Guadeloupe est déjà un rêve en soi, de par ses paysages et paysages, mais pas que. Si jamais il y a une visite à ne pas manger lors de ce séjour, c’est un moment dans la réserve naturelle de Petite-Terre. Au départ de St François et de Ste Anne sur Grande-Terre, c’est un moment avec au programme ces doux mots :

  • Eaux turquoise
  • Sable blanc
  • Faune incroyable
  • Flore magique

En y regardant bien, cela pourrait être le champ lexical du bonheur ! Bonne nouvelle pour la Guadeloupe, Voyage Privé y propose d’ailleurs des séjours tout fait pour votre plus grand bonheur !

Quelques informations sur la réserve naturelle de Petite-Terre

Micro-archipel de type corallien, Petite-Terre est composée de 2 îlets avec Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Ce superbe site est classé réserve naturelle depuis la fin du 20ème siècle et on peut y voir des gardiens de l’office National des Forêts qui en font la surveillance jour et nuit. Quelques restrictions sont à respecter, comme le camping sauvage, mais surtout les feux pour ne pas abîmer ce beau lieu de notre chère Guadeloupe.

Par le passé, entre 600 et 1500 après J.C, ces îlets étaient habités pas les Amérindiens. Cela fut vérifié et bien entendu confirmé par des traces qui furent retrouvées il y a quelques années. Durant le 17ème siècle, ce sont les Européens, planteurs de coton, qui y ont élu domicile. Parmi les visites, vous avez les maisons de cette époque qui sont encore debout.

Dans les autres visites historiques, on peut noter le phare de Terre-de-Bas, sorti de terre fin 19ème siècle.

Entre faune et flore

En fer-de-lance, une mascotte pour le moins originale : l’iguane des Petites Antilles, qui sont environ 10 000 de nos jours. Véritable refuse à oiseaux, l’île dénombre pas moins de 145 espèces de nos jours, que vous pourrez observer durant vos journées de visites. Oiseaux, mais aussi des fonds marins d’une richesse unique. Requins, trompette, raie, cardinale, bernard-l’ermite, poulpes et j’en passe, de quoi laisser rêveur les plongeurs qui s’aventureront dans les profondeurs Guadeloupéenne.

Côté flore, les mots pourquoi pas, mais les images se suffiront à elles-mêmes pour vous charmer !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chloe&Tristan (@mrpandouille)

Comment se rendre à Petite-Terre et quelques astuces

La meilleure façon de se rendre sur Petite-Terre et peut-être la seule, sera bien entendu le bateau. Rapide, catamaran, ou autre, comptez en fonction entre 35min et 1h30 de trajet !

Les départs se font généralement de la Grande-Terre en début de matinée. Suite à votre traversée, vous pourrez ainsi commencer à visiter les alentours de multiples façons. Entre nage, marche, zodiac ou plongée, le choix est large !

Pour la journée, vous pourrez aussi profiter de nombreuses visites guidées (payantes), pour apprécier et connaître au mieux ce bout de paradis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WIZ (@fullwizpilot971)

Si votre choix se porte sur la journée en bateau, une pêche pourra être improvisée avec en prime, un barbecue de la « récolte ».

À savoir, que rencontrer des dauphins n’est pas exclu !

Plus d’informations sur la Guadeloupe

Baignade, snorkeling, maillot de bain, crème solaire, casquette, pique-nique, eau, n’oubliez pas le principal !

Voyageusement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.