• Menu
  • Menu

Road-trip aux Etats-Unis – 2 semaines sur l’Ouest Américain

Les USA fascinent, et les voyages y sont nombreux. Parmi les plus répandus, le road-trip Ouest Américain, qui permet de rayonner entre Nevada, Californie et Arizona, du moins dans les grandes lignes. Au programme, nombreuses étapes à ne pas prendre à la légère !

Sommaire :

Pourquoi faire un road-trip Ouest Américain ?

Il n’y a pas une raison de faire un road-trip Ouest Américain, mais un millier ! L’autotour est de plus en plus répandu autour du monde, quelque soit la destination, mais il faut se l’avouer que celui sur l’Ouest des Etats-Unis a une saveur particulière. En premier lieu, vous allez vous plonger dans ces paysages que l’on connait tant via les films. Il y a aussi ce côté aventure, liberté et une touche d’American Dream.

Les USA, si on aime, c’est à la folie, il n’y a pas de juste milieu, et l’Ouest ne fait qu’augmenter cette passion. Tout comme il y a mille raisons de partir 2 semaines sur l’Ouest Américain, il y a mille façons d’agencer son itinéraire. Même si on a tendance à aller vers la base ( Monument Valley, Grand Canyon, Vegas, L.A etc), la “région” peut s’étendre de bien d’autres façons. On peut y ajouter l’Oregon qui est une région fabuleuse, descendre vers San Diego, pousser vers les rocheuses, monter à Yellowstone… les USA, c’est sans limites ! Tenons-nous en aujourd’hui à 14 nuits sur l’Ouest Américain.

Les choses à éviter

Ce type de voyage demande tout de même un minimum de préparation afin de ne pas se perdre. Etant donné que vous allez aller vers un grand nombre d’étapes, savoir quoi viser, que voir, est indispensable tant la région est large. Déjà, il faut bien se dire qu’avec 2 semaines sur l’Ouest Américain vous ne pourrez pas tout voir ! Il va falloir cibler, sélectionner et ajuster. Ne pas se presser est une règle, car il est souvent plus jouissif de profiter calmement, que courir pour faire une photo et repartir ! On peut optimiser avec des subtilités, mais attention.

Aussi, il vous faudra louer une voiture, et penser 4×4. Pourquoi? Car vous allez faire beaucoup de route, alors il vous faudra du confort. Autre chose, Monument Valley pour ne citer que lui, c’est de la piste donc il faut être prêt ! Reste le cabriolet, ou les USA en Ford Mustang, mais ça c’est autre chose !

Quand partir sur l’Ouest Américain ?

La meilleure saison pour y aller sera de fin avril à mi-novembre. Durant cette période, vous allez profiter d’une météo clémente, quelque soit le lieu où vous serez. On parle bien entendu dans les grandes lignes parce que par exemple, la Death Valley en Juillet-Aout, c’est des possibilités à plus de 45° en ! Tout est relatif mais on peut partir serein durant ce laps de temps.

Pour la suite rien empêche d’y aller sur d’autres parties de l’année, mais avec des ajustements des lieux à découvrir. Je prends juste l’exemple de Yosemite, à partir de novembre décembre, c’est des possibilités de neige, et ainsi des routes bloquées. Bon, à contrario, en été on risque les feux de forêts je vous l’accorde, mais c’est plus clément pour la visite en général.

Comme partout, éviter les périodes de vacances scolaires car c’est aussi un atout non négligeable. Par exemple pour les billets d’avion, mais ça, on fait pas toujours ce que l’on veut !

2 semaines sur l’Ouest Américain, est-ce la bonne durée?

Comme 90% des gens prennent 2 semaines de vacances, alors allouez le tout à votre voyage ! Un road-trip de 15 jours sur l’Ouest Américain c’est le top ! Pas que plus ne soit pas mieux, mais sur les vacances “modernes”, c’est déjà très bien pour se faire un bel avant goût, avec des moments entre visites, un peu de repos, de la route et j’en passe.

Détendez-vous, dans tous les cas la route est tellement agréable aux USA que vous ne verrez pas le temps passer !

Quelles étapes pour un road-trip Ouest Américain ?

C’est là que tout va se compliquer, car il va falloir faire une sélection. Partir 2 semaines, c’est revenir à faire 15 jours pour 14 nuits. Par exemple, vous partez le samedi de France, retour 14 nuits plus tard des USA, le samedi, pour arriver en France le dimanche.

Durant cette durée, il va falloir “caser” des lieux éloignés, des villes très grandes, des lieux atypiques etc, mais c’est possible ! La première chose est de se dire qu’il est préférable d’arriver sur une ville, et repartir d’une autre (Los Angeles et San Francisco par exemple). A mon sens, la boucle est plus pratique en arrivant sur LA, et en repartant de San Francisco, d’un point de vue organisation, logistique et optimisation.

Avant tout la première étape, Los Angeles. Souvent lésiné et vue comme une simple ville d’arrivée, elle ne vous charmera pas en seulement 1 nuit, et même 2 c’est limite… Simplement parce que sa grandeur ne vous fera viser que les clichés, et lieux trop touristiques. Prévoyez au moins 2-3 nuits à Los Angeles (si vous avez le temps ) afin de scinder cette ville en plusieurs étapes et pour apprendre à l’apprécier.

La suite vous fera prendre la direction du Grand Canyon, mais avec un stop sur la route pour ne pas passer une journée complète en voiture non plus. Laughlin, Kingsmann, logez aux alentours. Ces villes n’ont pas d’intérêt hormis 4 choses. Couper le trajet jusqu’au Grand Canyon, permettre de partir un poil plus tard de Los Angeles, s’arrêter à Calico Ghost Town (ville fantôme sur le chemin) et être juste à côté d’une portion de route 66.

Le lendemain, direction le Grand Canyon réellement, avec un début de trajet par la route 66, ce qui est assez agréable ! Milieu, fin de journée, vous arrivez au Grand Canyon que vous allez pouvoir apprécier avec le coucher de soleil ! Le mieux est de se loger à l’entrée du parc (ou dedans) afin d’en ressortir pour la nuit, et pouvoir attaquer directement le lendemain.

Continuons la route vers Monument Valley. Tout en longeant le canyon. vous découvrirez nombreux points de vues, une belle route dégagée, pour arriver enfin dans un American “Western”. C’est ici qu’une optimisation du séjour est possible. Monument Valley se visite en 3h, tout en appréciant les paysage, et dormir aux alentours est possible, mais vous pouvez aussi anticiper. Partir après la visiter vers Page, vous fera gagner une nuit! Qui plus est, Page c’est 2 activités sympas avec le Lake Powell et Antelope Canyon.

Seconde partie de votre road-trip

Bryce Canyon, Zion, tant d’autres parcs à voir avant d’arriver à Vegas. Pour optimiser une nouvelle fois, choisissez-en un que vous allez découvrir durant votre journée vers Vegas. C’est peu, mais mieux que rien à cet instant. Pour la seconde partie du séjour, ce sera la “remontée” vers San Francisco qui débutera par la Death Valley. Bien qu’elle se suffise à elle même, vous pourrez dévier un poil pour arriver sur la zone 51, et vivre cet atmosphère venu d’une autre planète. Extraterrestre avenue, vous voilà !

Dernière étape de réflexion pour l’organisation de ce séjour, quelle route prendre ? Rejoindre San Francisco c’est bien, mais 3 étapes sont possibles, et le temps peut manquer. Mammoth Lakes, Sequoia Park, Yosemite, où s’arrêter? Yosemite bien évidement, mais les crochets avant sont à réfléchir.

Fin de séjour à San Francisco, où vous rendrez votre voiture car s’y garer est compliqué. Qui plus est la voiture à San Francisco n’est pas indispensable !

Pour résumer, voici ce que peut donner votre itinéraire :

  • Los Angeles – 2 nuits
  • Laughlin – 1 nuit
  • Grand Canyon – 1 nuit
  • Monument Valley – 1 nuit
  • Page – 1 nuit (2 si jamais vous optimisez Monument Valley)
  • Las Vegas – 2 nuits (afin de se relaxer un peu)
  • Death Valley – 1 nuit
  • Sequoia Park ou Mammoth Lake – 1 nuit
  • Yosemite – 2 nuits
  • San Francisco – 2 nuits

Après, à vous d’agencer à votre convenance !

Côté des durées de route, voici ce que cela donne :

  • Los Angeles -> Laughlin – 4h30 pour 455 km
  • Laughlin -> Grand Canyon Village – 3h20 pour 331 km
  • Grand Canyon Village -> Monument Valley – 3h00 pour 280 km
  • Monument Valley -> Page – 1h50 pour 195 km
  • Page -> Las Vegas – 4h00 pour 438 km
  • Las Vegas -> Death Valley – 2h00 pour 200 km
  • Death Valley -> Mammoth Lake – 3h25 pour 300km
  • Mammoth Lake -> Yosemite – 2h20 pour 160km
  • Yosemite -> San Francisco – 3h00 pour 270 km

Que penser de 2 semaines sur l’Ouest Américain   ?

Séjourner 2 semaines sur l’Ouest Américain n’est pas la durée idéale, mais elle semble être le bon compromis. Bien qu’il faille toujours partir avec l’idée qu’on ne peut pas tout voir, un road-trip de 14 nuits aux Etats-Unis permet d’en voir assez pour garder ce goût de reviens-y, sans en revenir totalement frustré. Moins, comme beaucoup peuvent le proposer, n’est pas un sacrilège, mais  plus une course. Plus, c’est à voir avec votre employeur ! Le résultat d’un tel séjour, c’est que vous en prendrez plein les yeux tout en touchant un peu à tout sur la région. Le dépaysement est indéniable, et le mélange de cultures, de vies, de paysages, ne pourra que vous toucher au plus haut point.

Ne pensez plus, rêvez. American Dream !

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 3 Average: 3.3]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *