• Menu
  • Menu

Destination Italie – Visite de Rome

Arpenter les rues de la belle Roma, c’est passer par une ville où il fait bon vivre, et qui mélange à merveille histoire en tout genre, avec une gastronomie comme on aime tant, une population avenante. Le souvenir d’une visite à Rome marque un cœur à jamais, il n’y a pas de doute là-dessus.

Destination d’une richesse unique au monde, où chaque coin de rue est imprégné d’un bout d’histoire, voici une liste qui devrait vous aider à préparer votre futur voyage à Rome, le tout dans de meilleurs conditions !

Sommaire :

10 choses incontournables à faire à Rome?

La Fontaine de Trevi

De style baroque, la fontaine de Trevi est un monument colossal de la ville. Mettant en scène Neptune qui jaillit des eaux avec son char, cheval et “tritons”, est majestueusement indispensable à n’importe quelle visite de Rome. Entre romantisme et tourisme de masse, prenez le temps d’y jeter une petite pièce, tôt dans la journée pour l’avoir à vous seule !

Le Colisée

Rome = le Colisée. Dans l’imagination, abordez avec quelqu’une Rome, il pensera indubitablement le Colisée en premier. Avec ses (presque) 2000 ans d’existence, il est le symbole de la Rome antique. Il accueillait des combats de gladiateurs, des jeux, tout cela afin de divertir l’empereur et les Romains.

Le visiter est payant. Comptez aux alentours de 12,50 euros pour un adulte, et 7,50 jusqu’à 12 ans. A NOTER, l’entrée est gratuite tous les 1ers dimanches du mois. Acheter vos billets en ligne pour visiter Rome, et surtout, allez-y tôt, vous gagnerez du temps.

La Rome Antique en général

Tout autour du Colisée se trouve les vestiges de la Rome antique. Arcus Constantini, l’Arc de Titus, le Marché de Trajan, le Foro Romano, les thermes de Caracalla, le Mont Palatin, les catacombes de Rome, sont nombreux lieux que vous pourrez visiter pour appréhender cette si intéressante histoire.

 

Le Vatican

La première image viendra de la “Via della Conciliazione”. Là au bout, ce somptueux bâtiment qui s’élève. Le Vatican est une généralité et les lieux à y découvrir sont nombreux. La place St-Pierre, la Basilique St-Pierre, le musée du Vatican, la Chapelle Sixtine, la Coupole, et même apercevoir le Pape chaque dimanche, c’est un lieu magique quel que soit votre religion.

Pour le musée, réservez votre billet pour le Musée du Vatican à l’avance et allez-y… tôt, vous l’aurez compris ! Comptez environ 16 euros le billet.

Le Panthéon

Lui aussi est tout droit venu de l’antiquité. Datant de 125 ap. JC, il est un édifice religieux placé au cœur de Rome. Impressionnant de l’extérieur, magique de l’intérieur, son entrée est gratuite… et indispensable !

La place d’Espagne

Zone piétonne, elle est agréable à découvrir. Elle est aussi entourée de nombreuses rues de “luxe”, et de monuments. Parmi eux la Colonne de l’Immaculée Conception, l’Obélisque de la Trinité-des-Monts, le Palais d’Espagne, la Fontaine Barcaccio et bien d’autres.

Ponte Sant’Angelo

Lorsque vous l’apercevez, vous savez que le Vatican approche. Enjambant le Tibre, il s’apprécie de par ses statues mais aussi de ses alentours. Avec une longue vue sur le Tibre, le château St-Ange à son extrémité, mais une belle perspective sur le Vatican, c’est un endroit où vous devrez passer, quoi qu’il arrive.

Piazza Venezia

Mise en valeur par le Palais de blanc nacrée, Vitorio Emmanuel, elle est centrale et vous permettra de partir aux 4 coins de Rome. La visite de Rome démarre ici.

Les Villas

De la villa Borghese, à la villa Médicis, en passant par Pamphilj ou Sciarra, ce sont des visites agréables qui sortent un peu du tumulte de Rome.

Piazza Navona

Une jolie place entre le Ponte Sant’Angelo et le Panthéon, elle a ce côté Renaissance que l’on aime tant à Rome. Agrémenté de fontaine, quelques petits restaurants, c’est un passage presque obligé.

Les Musées à voir à Rome

Rome est une ville avec une histoire imprégnée aux 4 coins. Au-delà des monuments, vous pourrez aussi passer par les nombreux musées s’y trouvant et qui permettent de passer une à deux heures lors de votre séjour.

Petit pêle-mêle pour votre visite de Rome :

  • Centrale Montemartini – Musée archéologique
  • Musée MAXXI – Consacré à l’art contemporain
    Musée à la villa Borghese
    Macro – Art contemporain
    Musée du Vatican et de la Chapelle Sixtine
    Musée Capitolini – Ensemble de musées d’art et d’archéologie

Ce qu’il ne faut pas oublier de visiter à Rome

  • Arpenter les Collines de Rome
  • La place du Capitole
  • Basilique Saint-Jean de Latran
  • Basilique Saint-Marie Majeure,
  • Palais du Quirina
  • Théatre de Marcellus

Comment se déplacer à Rome ?

Les moyens pour s’y déplacer sont légion. Éliminons les moins intéressants, le métro et la voiture. Enfin, pas intéressant, dans le sens où au mieux il vous permettra de relier les grands points de la ville. Le métro propose 3 lignes pour 73 stations, ce qui effectivement vous permettra de rejoindre des points trop éloignés, au même titre que la voiture.

La location d’une voiture est… inutile, n’y pensez même pas. Le taxi se satisfait à lui-même mais à utiliser avec modération.

Les 2 meilleurs moyens pour se déplacer à Rome sont simples : Le vélo, et la marche. Le vélo parce qu’il vous permet de passer partout, d’apprécier, et gagner du temps. La marche, lorsque vous avez plus de temps est parfaite pour Rome. Elle vous fera apercevoir les choses sous tous les angles, et surtout vous permettra de vous perdre. Car oui, pour visiter Rome il faut se perdre ! A tous les coins de rues peuvent apparaître un monument, et suivre un itinéraire n’aidera pas. Montez sur votre vélo, ou mettez des bonnes baskets et Rome vous ouvrira ses portes.

Ou manger à Rome ?

PARTOUT ! Alors effectivement, on peut manger partout à Rome et souvent de la bonne qualité, maintenant il faut avoir un œil attentif. Attentif car Rome c’est beaucoup d’attrapes touristes. Comme beaucoup, je les déteste car ils n’aident pas à apprendre d’une culture et apprécier ses mets. L’attrape touriste n’est là que pour vous appréhender, vous servir vite, et récupérer un peu d’argent. L’attrape touriste se distingue de part un premier détail à Rome, le harponnage. Un bon restaurant n’aura pas besoin d’une personne devant la porte pour vous dire : Viens, viens !

Farfouillez, guettez, mais surtout n’hésitez pas à demander aux Romains. Un local rencontré, une personne à votre hôtel ou logement en général, il sera de meilleur conseil. Aussi, évitez le restaurant collé à un lieu touristique car ce dernier n’aura besoin que d’être ouvert pour accueillir du monde.

Ne lésinez pas non plus sur les petits snacks, qui vend des parts de pizza au poids, un petit arancini, et nombreuses autres spécialités. Manger sur le pouce, c’est parfois même plus agréable !

Le shopping à Rome

Un cran en dessous de Milan, Rome tire quand même son épingle du jeu quant au shopping. Nombreux sont les lieux où vous trouverez votre bonheur.

Le Mercatino di Monti est apprécié de par son artisanat plus local.

Le quartier de Prati, non loin du Vatican, regroupe aussi nombreuses rues commerciales.

Via Del Corso est aussi agrémentée de nombreuses boutiques. Qu’elle soit locale, marque connue de tous, c’est un bon endroit pour acheter quelques vêtements.

Quand partir à Rome ?

Dans l’absolu, toute l’année. Quel que soit le moment où vous irez, Rome vous charmera. L’hiver entre soleil et parfois quelques flocons de neige, le printemps et ses fleurs ou couleurs, l’automne car l’affluence baisse un peu, mais aussi l’été. Pour ce dernier, il est chaud, et pour des visites c’est souvent plus embêtant, mais cela peut se faire ! L’affluence sera forte, sans être incroyable car en été, on veut pour beaucoup de la plage, et on délaisse les grandes villes.

Où dormir à Rome ?

Ne vous éloignez pas trop du centre pour optimiser votre temps tous les jours. S’éloigner si l’on cherche le calme, c’est parfait, mais il faut prendre en compte qu’il faudra rejoindre le centre tous les jours, avec peut être des bouchons tout autour de la ville. Être central est plus agréable surtout sur des petites durées. Pour un petit hôtel plein de charme, être” Via Cavour” est généralement ce que j’aime et cherche.

Proche de tout, cette rue apportera son plein de visites alentours, mais de bons petits restaurants aussi.

Maintenant côté catégorie, vous trouverez votre bonheur partout à Rome !

Un avis sur Rome

Rome est merveilleuse, attractive, et s’apprécie que ce soit en 1, 3, 10 jours, peu importe. Son atmosphère environnante vous transportera à travers ses cicatrices et nombreuses époques. Préparez-vous un peu, tout en laisse une part de rêve et d’inconnue.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *