• Menu
  • Menu

La maison d’Amityville – La maison du diable ou coup marketing ?

Ce petit soupçon de frisson que l’on peut chercher autour du monde, pourrait trouver preneur vers la maison d’Amityville. Surnommée la maison du diable, le frisson proposé est-il réel ?

 

Qu’est-ce que la maison d’Amityville ?

La maison du diable comme elle est surnommée, se trouve au “large” de New-York,  dans la ville d’Amityville vous l’aurez deviné. Visiter la maison Amityville, ou plutôt juste l’apercevoir n’est pas une succession de hasard. Située sur un secteur pas vraiment touristique, elle est une bizarrerie, et un lieu de controverse.

Maison d’un style colonial Hollandais, elle date de 1928. Son surnom, la “maison du diable”, vient des 2 lucarnes qu’elle avait au dernier étage et qui donnait l’illusion d’un regard (du diable bien entendu). Cet maison assez simple est connue, et célèbre, de part son histoire macabre et les meurtres qui s’y déroulèrent. Courant des années 60, une famille s’y installe, les DeFeo. Une vie normale, une famille banale qui pourtant bascule en 1974. Le 13 novembre de cette année Ronald DeFeo Jr, assassine son père, sa mère, et ses 4 frères et soeurs avec un fusil 357 magnum durant leur sommeil. La curiosité vient du fait que personne n’entend ses coups de feu, et que les corps auraient été déplacés. Sa plaidoirie, il a été manipulé par des voix.

Enfant condamné, maison mise en vente, c’est là qu’arrive la famille Lutz, et le début de l’histoire. Une nouvelle famille banale arrive dans la maison fin 75. Le couple, avec leurs 2 enfants lancent le mythe en annonçant être victime de phénomènes paranormaux. Un écrivain est invité qui en fera un roman au nom de “The Amityville Horror”. Films documentaires, tout fonctionne. De quoi laisser perplexe !  Si vous souhaitez plus d’informations sur la maison Amityville, voici un site qui va plus dans le détail.

Le temps faisant, elle fut repeinte, et les 2 lucarnes changées, mais elle reste “la” maison. Bien que l’affaire d’Amityville commence à dater, nombreux reste les curieux qui veulent y passer, et perdre quelques heures pour l’apercevoir. Le mot est dit, perdre du temps.

Faut-il perdre son temps pour visiter la maison Amytiville

Avant tout bien que l’on parle de visite, cette dernière n’est pas “accessible”. Votre visite de la maison sera de passer devant, faire une photo, possiblement vous faire alpaguer par le propriétaire actuel qui doit en avoir marre, et rien d’autre. Vous l’aurez compris, la maison Amityville va beaucoup vers la supercherie.

Depuis la famille Lutz, aucun propriétaire n’a vécu d’événements particulier, mais cela a fait vendre et fait tourner l’imagination. Imagination, mais surtout curiosité car c’est cela qui va vous pousser potentiellement à vous en approcher. Un peu comme peut l’être la maison Winchester, elle ne joue que sur cette idée de la maison hantée, mais à contrario sans vouloir en tirer quoi que ce soit. Elle n’est ni un musée, et vous ne pourrez pas y entrer. Mise en vente régulièrement, elle est une belle maison qui fut le lieu d’une atroce histoire, un jour, et que des personnes ont montés en épingle comme beaucoup savent le faire.

Si jamais vous souhaitiez y passer, elle se trouve au 112 Ocean Avenue à Amityville, mais combinez la de bonne façon, avec Long Beach, ou même avec un weekend à Montauk, pour sortir des sentiers battus.

Hormis cela, le seul frisson qu’on pourrait en tirer, c’est celui d’être malade dans le transport… 😅

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *