Friday 12 August 2022 il est 11h21
  • Menu
  • Menu

Voyager pas cher aux Etats-Unis : Comment optimiser les coûts ?

Voyager aux Etats Unis avec un budget restreint, c’est possible. Ce n’est pas parce que l’on part de l’autre côté de l’Atlantique que tout doit absolument être hors de prix.

 

Ne vous méprenez pas, voyager pas cher aux Etats-Unis est possible, mais tout n’est pas possible. Entre le dollar, l’inflation, l’épisode de pandémie, les prix ont nettement augmenté sur certaines régions comme Hawaïi et bien d’autres, mais nombreuses sont les possibilités pour faire réduire les coûts. Entre les vols, les voitures, logement ou activités,  des solutions existent.

Voyager pas cher aux Etats-Unis, quelques astuces à découvrir

Coût de la vie

Généralement moins cher que l’Europe et la France, les USA ont vu les derniers temps leurs prix monter. La première raison est très simple, la conversion Dollar/ Euro. Quand vous pouviez retirer 20 dollars pour 13 euros il y a peu, nous sommes à ce jour pas loin d’un 20 dollars = 20 euros. Le tout est d’anticiper vos paiements sur place et éventuellement profiter d’applications ou banques qui permettent un achat de dollar régulier et surtout lorsque ce dernier est bas.

Par exemple, la banque en ligne Revolut vous permet cela de diverses façons. Par exemple, vous pouvez y programmer des achats de dollars automatiques, d’un montant décidé en amont, lorsque ce dernier atteint un taux que vous avez défini. Ces dollars achetés au préalable seront accessibles sur votre application pour vos dépenses sur place, et cela sans frais annexes. Par exemple, vous pourrez retirer au distributeur régulièrement comme vous pourriez le faire en France, et même des petits montants.  Autre avantage, les paiements CB directement sur place, sans frais de changes. Quand on sait que l’ouverture d’un compte est gratuite et qu’en plus, la carte bancaire est gratuite, pourquoi s’en priver. Revolut, N26, nombreuses sont les applications qui pourront vous aider.

L’achat de ses vols à faible coût

Acheter des vols vers les USA représentera une grosse partie de votre budget vacances, et cela quelle que soit votre ville de départ. L’idée répandue qu’un achat en dernière minute sera plus avantageux est fausse car il n’existe pas vraiment de last minute sur les billets d’avion. Cela se traduit plus généralement par des promotions ponctuelles. Souvent, le meilleur moyen de Voyager pas cher aux Etats-Unis se traduira par l’achat d’un billet en anticiper. Lors de la sortie des vols, environ 11 mois à l’avance, les prix sont bas car les premières catégories sont encore disponibles. Le prix d’un billet d’avion est fluctuant et souvent d’un jour à l’autre car il comprend 2 parties :

  • Le prix du billet d’avion, défini par la compagnie, qui va sensiblement rester le même à condition d’être dans la même classe de réservation, et ses sous-classes (car même si vous ne voyez pas sur les sites, toutes les classes ont des sous-classes)
  • Le prix des taxes qui bouge d’un jour à l’autre. Ces dernières peuvent baisser, mais aussi augmenter sans crier gare. Entre le prix du baril, le dollar, la taxe aéroport, ils peuvent prendre plusieurs dizaines d’euros en quelques heures.

Parfois faire une escale permet aussi de réduire le coût, mais cela n’est pas toujours le cas. Il n’est pas exclu qu’un vol direct soit bien moins cher.

Quand acheter ses vols pour les USA ?

Aussi, on pense souvent qu’un vol est moins cher en semaine. Oui et non, car le prix de base est le même que ce soit samedi dimanche, ou milieu de semaine, à partir du moment que vous êtes dans la même saison (haute saison, moyenne, et basse). Si on pense que le prix est moins cher en semaine vient du fait que les billets du week-end sont plus prisés, et ainsi les classes de réservations s’amenuisent plus vite. L’achat de votre vol durant la nuit ? Pas convaincu par cette astuce, et tout comme celle du VPN, mais qui sait…

Une fois sur place, c’est encore autre chose et les prix sont relativement bas pour les vols intérieurs.

Dernière chose, et pas des moindres, évitez les vacances scolaire, mais cela reste la chose la plus difficile si jamais vous avez des enfants, ou même des congés imposés durant l’été par exemple.

Déplacement dans le pays

La voiture aux USA

L’étendue du pays ne permet pas de passer de ville à ville en voiture de location comme on en a l’habitude en France, par contre, la particularité du pays si vous voyagez en voiture, c’est surtout la gratuité de ses routes ! Rouler aux USA est très agréable car les routes sont en excellent état, maintenant il faut compter en heure les déplacements. Qui plus est, le prix de l’essence est très bas en comparaison avec ce que l’on connaît.

Les prix des locations de voiture ont nettement augmenté aussi, et la comparaison est indispensable, mais il y a aussi la location de particulier à particulier. Des coûts réduits, pour un moment agréable et tout autant pratique.

Les vols aux USA

Le plus pratique c’est sans aucun doute l’avion grâce aux nombreuses compagnies low cost qui permettent de parcourir le pays pour une cinquantaine d’euros. En préparant son séjour avec un poil d’avance, les trajets seront plus accessibles. La seule chose à penser sera de rejoindre les aéroports. Par contre, vous n’allez pas apprécier les beaux paysages qu’offrent les USA.

Voyage en bus aux USA

Cela se démocratise en Europe, mais il faut savoir que voyager en bus aux États-Unis est très courant. Parmi tant de compagnie, vous avez Megabus qui est très réputé. Pas la plus confortable, pas la plus belle, mais elle a comme politique de proposer des tarifs à partir de 1$ et cela pour de nombreux trajets, à condition de réserver en avant. L’itinéraire le plus long de la compagnie est un Chicago/ Nouvelle Orléans, et lors de l’ouverture des ventes, faire ce trajet pourrait ne vous coûter qu’un dollar.

Maintenant pas d’inquiétude, même en dernière minute les tarifs de la compagnie sont avantageux. Mon dernier en date, un Miami – Orlando – Nouvelle Orléans – Atlanta – Washington – New York pour moins de 100 €. On peut sans trop de craintes dire, que c’est avantageux. Les bus sont climatisés, disposent de prises de courant, et proposent une connexion Wifi gratuite. Sa seule contrainte, les temps de trajet, mais on ne peut pas tout avoir.

Le train

En fonction de vos étapes, et la longueur de vos distances, Amtrak propose un USA Rail Pass, qui vous permettra de faire 8, 12 ou 18 trajets sur une période donnée, sans limite de distance. Les prix vont de 500 à 900$, mais cela peut être rentable. Ce passe existe aussi sur la Californie avec le California Rail Pass.

Maintenant de manière générale, le train aux USA n’est pas excessif et un trajet NYC / Washington, pour ne citer que lui, pourra vous revenir à 25$.

Restauration

Ne nous voilons pas la face, si on va aux Etats-Unis, c’est pour sa culture, ses villes, ses vastes plaines, le Far West et j’en passe, mais pas pour sa gastronomie. La meilleure façon de réduire les coûts sera d’apprécier la street-food, entre les food truks, vendeurs ambulants, pizzeria à 1 euro la part, mais pas que. Les supérettes sont aussi très pratiques, comme 7 eleven, qui permettent d’acheter des plats préparés et de les chauffer dans un micro-ondes mis à disposition. Ces petits supers marchés permettent aussi de prendre quelques plats sur le pouce, qui permettent un choix assez large.

Rien de bien glorieux, mais cela permet de garder de l’argent pour autre chose.

Côté restaurant, car il faut aussi en profiter, il est facile de manger un plat et dessert pour 20$ par personne, sans mettre de côté la qualité. Bien entendu un grand restaurant aura un coût bien plus élevé, mais en cherchant avec qualité, des petites pépites réveilleront vos papilles.

N’oubliez pas les Tips !

Visite des villes à moindre coût

Avant d’arriver dans une ville, renseignez-vous toujours pour savoir si la ville en question donne accès à des city pass, qui vous permettent pour un prix réduit, de visiter plusieurs attractions dans la ville. Par contre, attention à toujours peser le pour et le contre car parfois, 90% d’une ville peut se découvrir sans débourser un euro. La ville où le City-Pass est indispensable, reste New-York et ses 6 activités car en 2 visite, l’achat est rentabilité.

Aussi, pas toutes mais nombreuses sont les villes, qui proposent des Free Walking Tour. Ces tours gratuits sont proposés par des étudiants en tourisme, des amoureux de la ville, ou même des employés, qui vont vous faire apprécier un lieu, un quartier, pendant environ 2h, gratuitement. L’avantage est que ces professionnels vous permettront d’en apprendre beaucoup, et gratuitement. Gratuit, mais un pourboire en fin de tour est le bienvenue et apprécié.

Se loger pas cher aux USA

Sans aucun doute, la partie la plus complexe si jamais vous visitiez des villes. Lors d’un séjour sur l’Ouest Américain, les petites étapes vous permettront de loger dans des motels qui peuvent être de qualité, mais lorsque vous êtes sur une grosse ville, le choix est plus compliqué. Si l’on prend pour exemple Los Angeles, San Francisco, Miami ou New-York, se loger à moindre coût c’est baisser très vite en gamme, mais aussi être mal placé.

Autant se loger à New-York, et aller vers le Queens, Brooklyn ou Harlem est un souci sans en être un, s’éloigner du centre à Los Angeles et Miami est complexe. Pour Los Angeles, cela peut être possible à partir du moment que vous disposez d’une voiture, car la ville est très grande. Ne vous éloignez pas trop tout de même. Pour Miami, se loger dans le Downtown est moins glamour, mais réduit les coûts, ou peut être monté sur la partie nord de South-Beach, par contre attention, les trajets en bus ou autres peuvent être long.

La solution AirBnb est souvent avantageuse car vous pourrez jouir d’un appartement au complet, souvent bien placé, ainsi qu’une cuisine pour éventuellement vous préparer quelques petits repas !

En fonction de vos étapes, ouvrez même la possibilité à un logement en camping, dans les parcs. Encore faut-il avoir une tente, ou vouloir dormir dans la voiture, mais il faut savoir qu’un emplacement vous coûtera aux alentours de 20$. Si vous cherchez il existe même des territoires gratuits (chez les Najavos) et ou le camping sauvage sera toléré.

Conclusion

Pour voyager pas cher aux Etats-Unis il n’y a pas de miracle, la clé c’est de la flexibilité et savoir ce que l’on veut. Trouver le juste milieu est aussi une clé du succès.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.