• Menu
  • Menu

Comment Friends a influé sur ma passion de New-York ?

Il ne faut pas grand chose à un enfant, un ado, pour qu’il soit influencé au plus haut point. Pour ma part, une série comme Friends a bercée une bonne partie de mon enfance, de bien des façons. Idée de la vie, joie de vivre, façon de traiter des moments difficiles, le tout dans une ville “utopiquement” merveilleuse.

Friends, New-York, une vie utopiste que j’aime à la folie

De part cette fabuleuse série, c’est tout un environnement qui s’est créé. Un environnement dans lequel nous sommes des millions à avoir voulu vivre. New-York en fer-de-lance, c’est une passion qui s’est développée au fur et à mesure. Ironique me direz-vous quand on sait que tout a été tourné à Los Angeles mais le fond est là : Nos 6 protagonistes sont New-Yorkais, de la tête aux pieds.

Bien que la ville soit présentée de façon brève entre les scènes, c’est des moments que l’on aime et qu’on apprécie. Un peu à la façon d’un livre, nous les imaginons vivre dans cet environnement. Ce côté humoristique ne fait qu’aider et aimer le tout, passionnément, à la folie. Car Friends, c’est une succession de moments avec des rires et de la joie. Des moments qu’enfant, on s’imagine vivre plus tard.

Friends a bercée ma jeunesse, mais encore de nos jours elle est présente. Un peu tous les jours, que ce soit à la télé, ou en fond lorsque l’on cuisine. Car ces voix si familières font parties de notre vie. Entendre Ross, Monica et les autres, c’est un peu comme lorsque j’entends un ami, ça m’apaise.

Un peu comme nombreux films aident et donnent un aperçu, Friends nous donne aussi l’illusion de connaître New-York. Ainsi, on ne la découvre pas, on la visite en toute quiétude. Parce que les noms nous sont familiers, Brooklyn, le Queens, Greenwich Village, Central Park et j’en passe. C’est un peu comme le petit resto du coin qu’on connait !

Une visite au rythme des 6 amis

Bien que notre intime rêve soit de se poser au Central Perk, on vit parfois NewYork au rythme des 6 amis. Bloomingdales, ce nom venu d’ailleurs, pourtant on a l’impression d’en avoir arpenté les rayons sans même y avoir posé le pied.

On cherche encore le meilleur sandwich de New-York, aux boulettes avec une sauce marinara, mais là c’est pas gagné ! Greenwich, ce petit quartier apaisant où nous irons faire une photo, et principalement à Bedford street où vivent nos 6 amis. Car mine de rien, si on aime Friends, on s’attend toujours à en croiser un au coin de la rue. J’en suis même à me dire, je veux vite retourner à New York pour découvrir l’expérience Friends, et ses nombreux décors recréés. Pour les plus curieux, direction 130 East 23rd St (Corner of East 23rd St & Lexington Ave).

Il y a mille façons d’aimer New York, il y a mille façons de la visiter, mais cette passion n’est pas anodine. Je parle de Friends car elle fait partie de ma génération, mais on a tous ce détail qui déclenche la passion.

Ne lésinez pas, aimez, visiter, et arpenter New-York avec cette vision utopiste qu’offre Friends, elle n’en sera qu’encore plus belle.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *