Séjour sur l’Ouest Américain – Faut-il s’arrêter dans la Silicon Valley ?

Le standard d’un séjour sur l’Ouest Américain c’est de faire une boucle au départ de Los Angeles par exemple, les parcs, puis terminer par San Francisco. Beau et parfait je l’entends, mais si on sortait un peu des sentiers battus avec un passage par la Silicon Valley ?

The Valley, comme les américains la surnomment, se trouve en Californie et plus précisement au sud de la baie de San Francisco. San José, Sunnyvalle, Palo Alto sont des villes qui à l’oreille ne nous disent pas grand chose mais que l’on connaît donc sous le nom de “Silicon Valley”. Pour résumer, c’est là que se trouvent de nombreuses sociétés qui “peuplent” nos vies de tous les jours. Parmi elles vous pourrez retrouver :

  • Google
  • Facebook
  • Apple
  • Adobe
  • Eletronics Arts
  • eBay, etc.

Du beau monde c’est certain, mais est-ce que cela vaut le coup de s’y arrêter ?

Que vaut la Silicon Valley en terme de visite ?

Dans l’absolu, pas grand chose. Ce n’est pas sur ce genre de lieux que vous allez apprendre, ou visiter l’intérieur des bâtiments. Aussi, bien que les sièges des sociétés soient implantés sur ce lieu, ce n’est pas pour autant que vous allez y rentrer. Ces bâtiments sont surveillés et il faut un badge pour y entrer.

Maintenant sur la pratique, il est intéressant de voir ce mode de fonctionnement. Pour parler de Google, une fois sur leurs “terres”, jonchées de nombreux bâtiments, des vélos sont en libres services. Des vélos aux couleurs de Google, bleu, jaune, rouge, vert, que vous pourrez prendre pour vadrouiller sur les alentours. Alors attention, je n’ai aucune idée si tout le monde peut les utiliser, mais ils sont là, et du moment que vous respectez le matériel il n’y a pas de raison.

Il est amusant de voir qu’à certains endroits c’est le futur qui vous rattrape. Par exemple, en 2014, des employés jouaient au basket avec les Google Glass sur le nez. Autre exemple, sur un parking, une voiture sans conducteur était testée. Juste pour des moments comme ça y faire un tour est agréable.

Et puis on passe nos journées avec leurs sites, apprenons un peu plus d’elles !

Lieux cultes de la Silicon Valley

Hormis le passage par les sièges de ces sociétés, les lieux que l’on peut qualifier de “culte” se font rares. Pour résumer il y en a 1 et demi. Le premier c’est l’Université de Stanford.

Située à Palo Alto, vous pourrez visiter et flâner dans l’Université sans soucis. Une fois garé, vous pourrez entrer sans problème sur le site, il est ouvert à tous. C’est dans ce genre de lieux que vous découvrez la vie de campus à l’américaine. Maintenant nous ne sommes pas sur une attraction touristique, il faut respecter le lieu.

Vous découvrirez leurs infrastructures exceptionnelles, surtout la partie sportive. L’Université de Stanford est tellement grande qu’on s’y perd facilement. La partie la plus impressionnante est la partie des fraternités avec leurs maisons les unes à côté des autres. On y découvre que les films ne mentent pas, et que la vie universitaire est celle que l’on nous dépeint ! Pour l’apprécier au mieux, allez y au petit matin avant les cours, peut-être pour un petit footing, ou une simple marche, mais c’est un moment plein de vie et que vous aimerez vivre.

Pour le demi lieu culte, c’est la maison d’enfance de Steeve Jobs, celle où il a commencé l’aventure Apple avec son ami Steve Wozniak (dans le garage 🙂 ). Classée monument historique, vous ne pourrez pas la visiter, mais du moins prendre une photo devant. D’où un demi lieu culte !

Pour l’adresse c’est : 2066 Crist Drive, Los Altos, Californie

Les autres choses à faire dans le secteur

Si jamais vous descendez sur la Silicon Valley, vous passerez obligatoirement par San José. Plus grande ville du secteur, c’est un stop à faire pour quelques heures. Découvrir son petit centre-ville, y manger et se promener mais pas que. Déjà vous avez le “Tech Museum of Innovation“. Pas besoin de traduction, tout le monde a compris ce que proposait ce musée !

Aussi et plus “exotique”, vous avez la Maison Winchester. Cette dernière surf sur le folklore de la maison hantée avec une histoire particulière et une architecture intérieure parfois bizarre. Par exemple vous avez des escaliers qui mènent au plafond, des fenêtres au sol, des portes donnant sur l’extérieur, etc. 160 pièces, 40 chambres, 10 000 carreaux de fenêtres, 47 foyers, 17 cheminées, 36$, une visite ! Aurez-vous le courage?

Du coup, allez vous faire une variante à l’autotour Ouest Américain de base?

Voyageusement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires