• Menu
  • Menu

15 anecdotes sur la Lorraine, que vous ignorez certainement

Située au Nord-Est de la France, la Lorraine est une région dont on ignore encore beaucoup de choses. Avec 23 500km2, 2 millions 300 habitants, autant dire qu’il y a beaucoup à raconter. 15 anecdotes sur la Lorraine c’est ci-dessous.

 

15 anecdotes sur la Lorraine à découvrir, ou redécouvrir

1 – Commençons avec ce symbole maintenant si répandu, la croix de Lorraine. Bien qu’elle symbolise notre région, et la France libre, elle est à la base la croix… d’Anjou ! Initialement, cette croix à “2 branches”, représente celle sur laquelle fut crucifié Jesus, et la petite barre supérieure représente la pancarte clouée par Ponce Pilate indiquant : Jésus, Roi des Juifs, ou “I.N.R.I”. Au 10ème siècle, la croix arrive en France avec le retour des croisés de Terre Sainte, et le Duc d’Anjou l’ajoute à ses armoiries.

Au 15ème siècle, René II de  Lorraine, l’ajoute lors de la bataille de Nancy, sur les vêtements de ses soldats pour les distinguer.  Victoire faite avec l’indépendance du duché, elle devint le symbole officiel de la Lorraine ! En 1940, c’est le Général de Gaule qui retint le signe pour symboliser la France Libre. Depuis, vous pouvez retrouver ce symbole un peu partout en France, comme en bord de mer dans le massif de l’Esterel, ou même plus loin surplombant Noumea en Nouvelle-Calédonie, entre autres.

2 – En Lorraine, vous pouvez skier de 2 façons. Via la piste de ski Indoor d’Amnéville (bonjour l’écologie), mais surtout, dans le massif des Vosges. Son plus haut sommet, le Grand Ballon, culmine à 1 424m. Ce nom de Ballon, vient du fait que les sommets des Vosges sont arrondies à leurs sommets, en comparaison avec les Alpes par exemples.

3 – On a trouvé en Lorraine (et plus précisément à Saint Mihiel dans la Meuse) des “témoignages” d’une certaine activité humaine, qui remonte au Paléolithique, et plus précisément à la fin de la dernière aire glaciaire. Cela nous ramène il y a 10 000 ans. Aussi, il fut retrouvé entre Flin et Azerailles (Meurthe et Moselle), des silex, poteries etc. toujours datant de cette même ère.

4 – Au 18ème siècle, nombreux Français ont émigrés vers le Nouveau Monde, qui était encore au début de ce siècle, la Nouvelle-France. Parmi eux, un grand nombre de Lorrains qui y fondent des villages, des bourgs qu’ils baptisent Metz, comme en Californie, Michigan, Indiana, Missouri ou Virginie, et même Lorraine (Kansas), voir Moselle.

Le prénom Lorraine, répandu en Amérique du Nord, vient aussi de la région Lorraine. Vous trouverez plus d’informations en cliquant ici.

5 – Le pédalo, saviez-vous qu’il tire aussi son origine de Lorraine, et plus précisément, de Gérardmer dans les Vosges. Le premier vélocipède nautique fut l’invention d’un ingénieur allemand du nom de Joseph Von Baader début 19ème, puis reprise fin du siècle en France par Léon Bollée… mais, un Vosgien du nom de Jean-Antoine Chanony, qui avait perdu l’usage de son bras, inventa une barque à pédale vers 1860. Cette dernière lui permit de naviguer sur le lac de Gérardmer.

6 –La St Valentin, et la Lorraine, c’est tout une histoire, mais pourquoi? Car la première, découle d’une fête Lorraine qui se nomme la “Saudée”. Fête médiévale qui se déroulait le 14 février, voyait les jeunes hommes se réunir et former des couples sur la place publique avec des jeunes femmes. Lorsqu’une femme était désirée par plusieurs hommes, ces derniers devaient plaider leur cause pour qu’elle choisisse un d’entre eux.

En découlait de fausses fiançailles qui duraient un an, et pendant laquelle l’homme faisait des cadeaux à sa fausse promise.

7 – Nombreuses personnalités viennent de Lorraine, comme Michel Platini (meilleur joueur du monde durant des années), Paul Verlaine (écrivain et poète), Jeanne d’Arc (Personnalité historique de France), Raymond Poincaré (qui fut président de la République  de 1913 à 1920), Kalidou Koulibaly (joueur de football), Karine Le Marchand (présentatrice télé) etc. mais aussi d’autres, Lorrains, par leurs parents.

Par exemple Victor Hugo, de part son père Joseph Leopold Sigisbert Hugo, officier français, né à Nancy. Ou même Frédéric Chopin, fils de Nicolas Chopin, né à Marrainville-sur-Madon dans les Vosges.

8 – On peut retrouver un peu de Lorraine, partout en France. Par exemple, il est apposé le nom “Pont-à-Mousson ou Pam” sur les plaques d’égouts, car elles viennent bien de Meurthe et Moselle. Aussi, la prochaine fois que vous prendrez le train, regardez bien les écritures sur les rails, car il y est noté tous les 5 mètres “Hayange”.

On en oublierait presque l’Aciérie de Pompey, qui reçu en 1887, une commande de 8 000 tonnes de fer pudlé de la part d’un certain Monsieur Eiffel. Gustave Eiffel. Le but? Eriger la Tour Eiffel bien entendu !  La provenance du fer est même noté aux pieds de la Tour.

9 – La quiche Lorraine, spécialité de la région, tient ses premières mentions vers le 15ème-16ème siècle, avant d’évoluer au fil des années. La pâte était faite avec un reste de pâte à pain qui était aplatie et cuite. La garniture quant à elle reprenait ce que l’on pouvait trouver facilement à la ferme (oeufs, crème et beurre). Le lard fumé fit son apparition au 19ème siècle en remplacement du beurre. L’exode des lorrains partout en France, aida à la propager à travers le pays.

Le nom de quiche vient du patois Lorrain “Kuchen” qui voulait dire gâteau, ou “kich” pour cuisine. La vraie quiche, ne contient que 3 ingrédients (Oeufs, lard et crème). En aucun cas du fromage. De nos jours, on peut en trouver partout dans le monde, même congelée, comme en Australie, où j’en ai trouvé à Melbourne.

10 – Il existe 6 communes de Lorraine qui sont inhabitées, mais qui ont un maire. Détruites durant la bataille de Verdun en 1916, elles ont le statut de “commune morte” pour la France.

  • Beaumont-en-Verdunois
  • Bezonvaux
  • Cumières-le-Mort-Homme
  • Fleury-devant-Douaumont
  • Haumont-près-Samogneux
  • Louvemont-Côte-du-Poivre

Ces 6 communes se trouvent en Meuse. Le maire y est désigné par le préfet.

11 – Parmi les anecdotes sur la Lorraine, connaissez-vous Alain Simonin ? Ce nom ne vous dit rien, mais ce Vosgien est très connu en Chine car il est le Père Noël officiel de la ville de Chendgu ! Située au centre du pays, elle accueille depuis maintenant plusieurs années Alain Simonin qui durant 3 semaines s’y installe dans un grand hôtel pour y faire le Père Noel.

Quelques années auparavant, il avait loué son gîte à un couple de vacanciers. Le frère d’un d’eux était directeur du grand hôtel de Chine et recherchait un père Noël. Avec sa grande barbe blanche, la moitié du travail était déjà faite.

12 – La Lorraine c’est un concentré d’architecture qui fut façonnée à travers les siècles et les siècles. Cela va de l’architecture Romane, à la Gothique, Renaissance, classique, néo-romane, et vernaculaire. Ce dernier nom est le moins connu mais le plus répandu dans les petits villages, avec ces vieilles maisons mitoyennes. On pourrait y rajouter les maisons à colombages que l’on peut apercevoir avec parcimonie mais qui est plus le symbole de l’Alsace.

13 – Saint Nicolas est toute une histoire en Lorraine. Il est inspiré de Nicolas de Myre (ou Nicolas de Bari), qui vécu aux alentours du 4ème siècle. Ce dernier aurait ressuscité 3 enfants tués par un boucher. Au 11ème siècle, les croisés récupèrent ses reliques pour les amener en Italie, à Bari. Parmi les chevaliers, un Lorrain “vola” un de ses doits (Fallait vraiment vouloir piquer un doigt! ) et ainsi le ramena à Port, qui devint un lieu de Pélerinage et pris le nom de St-Nicolas-de-Port.

Lors de la bataille de Nancy, fin 15ème, René II pria St Nicolas pour remporter la victoire. A la mort de son adversaire, Charles le Téméraire, il fit du coup de St Nicolas, le St Patron de la région et protecteur des enfants.

Concernant le Père Fouettard, il tiendrait sa légende à Metz où l’on brula une effigie du roi Charles Quint en 1552. Cette dernière fut ensuite trainée à travers la ville. Pendant ce temps, une association de tanneurs créait un personnage armé d’un fouet et qui enchainait les enfants méchants. Suite à la libération de Metz, les 2 personnages (la statue calcinée et le taneur “fouetteur”) se sont fusionnés. Ces événements se déroulant proche de la St Nicolas (fin décembre début janvier), le père Fouettard fut ainsi assimilé à ce dernier. Good Cop, Bad Cop !

14 – La place Stanislas, comment ne pas l’aborder… Cette dernière fut construite en 1750 sur une surface marécageuse et il y fut ainsi ajouté des sortes de pilotis ! Ah c’est certain, ça fait moins rêver qu’un pilotis à en Polynésie 🙂 . Vous trouverez plus d’informations sur cela en cliquant ici.

Une légende raconte que ce marécage était autrefois peuplé de dragons. Leur vengeance les amena à provoquer un incendie qui engendra la mort de Stanislas à Lunéville. Le château de Lunéville n’en a pas terminé avec la malédiction des dragons, car depuis 3 siècles, il a déjà connu 13 incendies.

Pour revenir sur la place, son premier nom était la Place Royal avec une effigie de Louis XV en son centre (volée durant la révolution), puis la place du Peuple, la place Napoléon, et depuis 1831, la place Stanislas.

15 – Voyager en Lorraine, c’est pouvoir vivre les 4 saisons en 4 jours, en passant par un grand ciel bleu, au typhon, la neige, etc. mais surtout, des paysages divers et variés.

Et avec tout cela, nous n’avons loupé beaucoup d’anecdotes ! Les spécialités locales comme les madeleines, macarons, le cochon de lait ou les dragées, entre autres. L’incendie de la ville de Metz par les Huns en 451. Le cristal Baccarat qui s’est exporté dans le monde entier jusqu’à un hôtel dédié à New-York. Le sapin de noël qui fut installé à Versailles au 18ème siècle par la fille du Duc de Lorraine puis popularisé à travers tout le pays par les immigrés d’Alsace Lorraine fin 19ème. Entre, autres…

Si ces anecdotes sur la Lorraine vous ont plu, sachez que Metz est aussi disponible sur le site, ainsi que nombreuses autres villes :

Voyageusement.

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *