• Menu
  • Menu

Je suis parti vivre à…. Aichi, Japon

Il s’en est passé du temps depuis notre rencontre avec Jean, en Australie et plus précisément Perth. 9 ans de route pour lui qui a décidé de partir vivre au Japon depuis maintenant quelques années. Abordons ensemble sa nouvelle et belle vie au pays du soleil levant.

Partir vivre au Japon

Salut Jean. On s’est maintenant rencontré il y a 9 ans à Perth, fin 2011. Peux tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jean, j’ai 35 ans, français et installé au Japon. J’y enseigne l’anglais et français, depuis maintenant 3 ans.

Tu es du coup au Japon depuis quelques années. Le choix de s’y installer fut il difficile pour toi ?

Je m’y suis installé il y a 4 ans après avoir tenté la Nouvelle Calédonie. Du coup s’installer au Japon n’était pas l’idée principale car l’expérience n’est pas facile, et qui plus est coûteuse. La langue, la mentalité et la culture sont clairement a l’opposé de nos sociétés occidentales, c’était du coup un challenge de tous les jours de vouloir s’intégrer au Japon.

Le Japon m’attirait de part sa nature et son climat à mon arrivée. La culture y est intéressante mais par contre ce n’est pas la mentalité que je préfère.

Concernant ton arrivée dans le pays, quel fut l’accueil auquel tu as eu le droit, comment fut ton acclimatation ?

J’ai connu mieux ! Même les japonais ne s’habituent pas forcement tous à leur culture et règles de vies. C’est une des raisons pour laquelle le taux de suicide est l’un des plus élevé au monde… Pour moi qui suis très latin, c’est encore très difficile et au bout du compte, on doit faire beaucoup de sacrifices.

L’accueil au Japon en général, est particulièrement chaleureux, mais pas dans le monde du travail. Pour en savoir plus, il suffit de lire quelques livres d’Amelie Nothomb (écrivain Belge qui vécue au Japon) qui en parle très bien, même si je ne partage pas tout ce qu’elle a écrit.

Le Japonais pour beaucoup…. c’est du « chinois » ! Quelle méthode as tu utilisée pour apprendre la langue, la parler et peut être même l’écrire ?

Concernant la langue, ils utilisent 3 catégories de caractères, dont les kanjis qui sont originaires de Chine. La majorité des étrangers abandonnent rapidement cette partie là. C’est compliqué a retenir et il y en a plusieurs milliers. C’est donc du chinois pour le coup, puisque l’ancienne génération en France fait rarement la différence entre Chinois, japonais et coréens.

Les caractères japonais sont plus simples et en plus petites quantités. L’apprentissage est donc plus facile.

En comparaison avec ce que tu as connu jusque là, comment définirais tu ta qualité de vie actuelle ?

Ma qualité de vie actuelle au Japon se dégrade depuis le covid 19 (comme un peu partout je pense…), mais dans l’ensemble je me préfère ici au Japon plutôt qu’en métropole. Et c’est valable aussi pour mes enfants.

Tu es marié à une Japonaise depuis maintenant quelques années, et j’imagine que vous passez des moments en famille. Quelles sont les différences entre un repas de famille en France, et au Japon ?

Concernant les repas au Japon, avec l‘ancienne génération nous mangeons en général sur le sol, et cela même en hiver ! On y partage plusieurs recettes en utilisant des baguettes et piochant. Côté boissons, les japonais boivent beaucoup de bière et de saké. A la maison par contre, on mange sur la table, avec des chaises et des fourchettes ! Les fromages français sont ce qui me manque le plus.

Avec ta femme, vous avez 2 enfants. Mets-tu une touche de culture française dans leur vie de tous les jours ?

Je parle anglais et français à mes enfants, quant à ma femme, elle leur parle en japonais. Il n’y a pas de programme télé en japonais à la maison, on évite car on considère que l’école est suffisante pour cet apprentissage. Donc ils comprennent l’anglais, le français et le japonais, à moins de 5 ans pour les 2. Pour la nourriture, ils préfèrent manger japonais plutôt que français ou italien.

A quoi ressemble la vie de tous les jours au Japon ? Métro boulot dodo, temps de travail, façon de travailler , etc

C’est exactement ça ! La vie au Japon se résume, pour la grande majorité de la population, par le “métro, boulot, dodo”. Le temps de travail varie selon les jobs. Je dirais qu’en moyenne le temps de travail est de 7 a 8h minimum par jour, tandis que l’on peut atteindre 13 à 14 pour d’autres.

Pour les congés au Japon, c’est 2 semaines non payées par an en incluant les jours fériés.

Prenez-vous le temps d’arpenter le pays ? Et si oui, as-tu un (ou plusieurs) lieu méconnu à nous faire découvrir ?

Oui, on a beaucoup visité le Japon, même si un peu moins maintenant à cause du Covid… et parce que les enfants ne supportent ni l’avion, ni un trajet en voiture dépassant 3 heures. Maintenant j’aimerais que ma prochaine destination soit Hokkaido, l’île au nord du Japon.

A titre comparatif, quel est le coût de la vie au Japon ?

La vie au Japon est clairement bien plus chère que la vie en France, surtout à Tokyo. Les logements, des taxes un peu spéciales pour les voitures, les fruits et les légumes c’est comme si il y avait de l’or dedans. Les kiwis sont chers mais ça se comprend, parce que golden kiwi ! 🙂

Sinon, les parkings aussi sont très chers …

Vivre au Japon, c’est aussi découvrir sa gastronomie. As-tu eu du mal à t’y faire ou justement, c’est excellent et tu ne changerais pour rien au monde ?

Concernant la gastronomie japonaise, c’est assez facile pour les européens à s’y habituer. Elle est souvent raffinée et légère, même si quelques fois épicée. Par contre, elle est souvent trop sucrée, du coup, il faut faire attention. Les Japonais consomment beaucoup de viande, surtout du porc !

Y a-t-il quand même certaines « bizarreries » que tu n’arrives pas manger ? Je me souviens de mon séjour au Japon, j’ai mangé des intestins, et on nous a proposé du « Penis » !

Il y a des choses que je n’aime vraiment pas, comme le thé vert car il est très amer. Les sushis de calamar aussi, je ne comprends pas qu’ils puissent manger cela. C’est très caoutchouteux, et ainsi difficile à mâcher !

Ma femme apprécie bien le colon sur le barbecue, mais je déteste ça ! La recette que je préfère c’est l’une des plus chères du pays, l’anguille. Cuite sur des braises dans une sauce légèrement sucrée, la chaire est très onctueuse, c’est un régal.

Le Japon semble un peu coupé du monde, dans une technologie qui donne un sentiment de futur. Est-ce un cliché, ou cela est-il vrai ?

Le Japon est en effet coupé du monde car c’est une ile et son peuple est très patriote je trouve. Surtout l’ancienne génération qui fait le nécessaire pour le transmettre à la nouvelle.

En terme de technologie, ils ne sont plus en tête comme ils ont pu l’être dans le passé. Toyota et Mitsubishi doivent être certainement en tête dans le pays avec les concepts voitures. Maintenant Israel, les USA, la Russie, la Chine et l’Allemagne sont devenus les principaux pays en termes de technologie.

Conseillerais-tu à un français de venir s’installer au Japon ?

Sincèrement, je ne conseillerais pas à un français de se sacrifier financièrement et mentalement pour venir s’installer ici au Japon. Il est important de ne pas oublier que ce pays a vécu le désastre de Fukushima comme Tchernobyl en Europe. L’impact économique et écologique fut gigantesque.

Qui plus est la dette du Japon est de plus de 200 % du PIB, c’est donc la médaille d’or mondiale ! La croissance au Japon est au plus bas et l’économie depuis le covid, je ne veux même pas en parler même si c’est un peu partout pareil.

Il faut aussi étudier la langue rapidement pour une meilleure intégration. Donc oui le Japon, c’est un pays sympa, agréable a vivre (sauf au travail) ! Mais honnêtement ce n’est pas aussi facile que l’Australie ou la NZ par exemple.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Pour la suite, on peut me souhaiter une bonne grosse assiette de fromages de chèvre et une piscine pleine d’anguilles 🙂


Découvrez nos autres interviews “parti vivre à…” ci-dessous –

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *