Comment se déplacer à Los Angeles ?

Voyager en toute quiétude, c’est aussi prendre le plus d’informations possible. Se déplacer à Los Angeles est un détail non négligeable à la vue de l’immensité de la ville. A pied, en bus, voiture, qu’en pensez-vous? 

 

Comment se déplacer à Los Angeles ?

— A pied —

Si on y est jamais allé, il est difficile de s’imager la taille de Los Angeles. Un peu comme toutes les villes du monde, on se dit “Allez, on marche et ça passe” oui… mais non. Un quartier de Los Angeles peut être facilement assimilé à une ville partout ailleurs dans le monde. Bien entendu certains endroits peuvent se rejoindre par la marche, comme faire une boucle entre Hollywood Boulevard, avec Melrose, mais même si sur la carte c’est à côté l’un de l’autre, il faut compter 1h entre ces 2 points touristiques.

On omet souvent le fait que les rues aux USA, peuvent s’étaler sur plusieurs kilomètres, comme Sunset Boulevard avec presque 20km, du coup il faut s’orienter avec les activités touristiques. Si vous faites une recherche Google Maps, notez les lieux précis où vous voulez aller, non pas la rue.

A Los Angeles les quartiers se découvrent en marchant, mais il faudra les rejoindre avec un autre moyen de transport.

— En bus —

Si vous n’est pas véhiculé, le bus est la meilleure solution pour rayonner sur Los Angeles. Quelque soit votre destination, le tarif reste le même pour toute la ville (1,50$ le trajet), avec des possibilités de tickets à la journée, voir sur 7 jours. La ville de Los Angeles est très bien desservi ce qui vous permettra de vous rendre n’importe où, sans changer de bus.

Par contre comptez 40min entre Santa Monica et un point d’attraction comme Hollywood Bld. Pour rejoindre les studios comme la Warner, comptez 20min au départ d’Hollywood bld. Ce dernier est souvent pris comme point de repère lors d’un premier voyage car il est celui que l’on connait le mieux via la télé, maintenant est-ce un atout, c’est autre chose.

Le bus a ses avantages mais aussi certains défauts, dont la flexibilité. Les lignes de bus suivent un itinéraire précis, sans en changer bien entendu, ce qui peut vous faire louper nombreuses choses. Par exemple, Beverly Hills… aucun bus n’en parcours ses rues, en long large et travers, pour vous montrer ses attraits et à pieds, c’est délicat hormis sur un espace restreint.

— En voiture —

Mon chouchou bien entendu. La voiture offre une liberté incroyable pour se déplacer à Los Angeles. Quelque soit ce que vous souhaitez faire, la voiture vous y amènera sans contrainte. Qui plus est, la conduite y est agréable, sous les palmiers, avec le soleil dans le dos.

Passer d’un endroit à l’autre sera facile, mais tout autant que découvrir ses quartiers. Rouler à l’aveugle dans Beverly Hills, traverser Venice et rejoindre Santa Monica, parcourir Melrose Avenue, c’est aussi ça qu’offre la voiture. Vous aurez même la possibilité de monter vers Holywood Park, le Griffith Observatory, voir même vous arrêter à UCLA, l’université. Bien qu’une voiture de location ait un coût, il n’est pas quantifiable vis-à-vis du temps gagné et de la liberté. Rouler, parcourir et se perdre à L.A, c’est un coup de coeur, loin des voyageurs.

Cheveux aux vents, un oeil sur l’Océan, il ne tient plus qu’à vous de rêver en conduisant.

Voyageusement

 

Notez cet article
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *