• Menu
  • Menu

Faire un roadtrip en Corse – A quoi ressemble les routes de l’ile ?

La Corse est vallonée, plus que ce que vous pensez sans aucun doute. Ainsi, les routes de Corse sont comme on l’entend souvent une succession de virages mais pas que. 

 

A quoi ressemble les routes de Corse ?

Première chose à savoir qui semble évidente mais qui sait, il ne se trouve aucune autoroute en Corse. Encore moins de route payante. Avoir des routes gratuites amène déjà une sensation apaisante (car c’est un plus dans le budget), mais pourrait laisser penser qu’elles sont en mauvais état. Chose totalement fausse ! La plupart des routes en Corse sont en excellent état et vous permettront d’aller d’un point à l’autre sans encombre. Exception faite bien entendu sur certaines routes annexes, mais vous devez vous en douter.

Le cliché de la route qui n’est qu’une succession de virage est faux, en partie. Pour mieux comprendre, il faudrait scinder les routes de Corse en 3 parties. La première les routes principales qui vont relier les grandes villes entre elles. Souvent des lignes droites, peu de virages, des ronds-points pour ralentir les voitures, mais rien d’insurmontable ou gênant. Ces dernières se trouvent principalement sur la côte Est de l’ile.

La seconde partie, les routes secondaires, que votre GPS vous fera prendre pour gagner du temps, qui peuvent être une réelle galère. Pas tant au début, mais après 3h de voiture le moral baisse et la lassitude se fait pesante. Un exemple entre Porto Vecchio et Ajaccio, la première partie est agréable, mais si le GPS s’emballe il vous fera prendre des routes, en état mitigé, sur lesquelles vous allez tourner, souvent à 180° durant plus d’une 1h ! Très compliqué, bien que surmontable. Eh oui, c’est les vacances.

La dernière, les successions de virages mais agrémentés de paysages incroyables. Ces routes, comme entre Ajaccio et Calvi pour ne citer qu’elle, vous feront prendre la côte Ouest en passant par les Calanques de Piana. Les virages sont présents, très souvent, mais la route est en bel état et les paysages sont incroyables à vous faire oublier que le temps passe. Qui plus est, les virages dont on parle ne sont pas trop aigus à vous faire piler pour avoir l’espoir de bien le prendre. Les routes sont aussi larges, ce qui fait qu’on a la place de se croiser.

Rouler en Corse, à quoi cela ressemble ?

L’Ile de Beauté à cet avantage d’être un petit havre de paix. La route pour sa part n’est qu’un dérivé de cela. Les Corses en voiture sont agréables et ne vous mettront pas dans une fureur telle que certaines régions peuvent le faire (coucou les Niçois). Ils connaissent leurs routes, et bien entendu que parfois vous allez vous faire doubler à vive allure sur la nationale, mais toujours avec respect.

Et c’est justement ce dernier mot qui prime car il a une valeur en Corse. Vous arrivez à peine sur le passage piéton que la voiture s’arrête déjà pour vous laisser passer. Pas de coup de klaxon inutile, c’est une douce quiétude et il faut s’en rappeler. La saison juillet août doit être une autre expérience avec l’afflux des touristes, mais c’est assez logique.

La vitesse est généralement de 70-80 sur nationale et toujours 50 en ville. Quelques radars par-ci par-là, mais rien d’incroyable.

Côté moto, elles ne sont pas là à slalomer avec parfois une certaine bêtise entre les voitures risquant l’accident à tout moment (coucou toujours les Niçois).

Comme partout vous trouverez toujours des Fangio sur la route, c’est une certitude, mais soyez relax, ils sont en minorité.

Pour résumer, il n’y a pas de surprise quant au fait de dire qu’il y a des virages sur les routes de Corse, mais de là à penser que c’est une complication au voyage c’est un mensonge. Oui les routes peuvent tourner, oui cela est embêtant, mais la beauté et authenticité ne peut vous tomber tout cuit dans la bouche.

Voyageusement


D’autres articles pour préparer votre séjour en Corse : 

 

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *