Accueil / Destinations / Passer une nuit en Ryokan, l’hébergement traditionnel Japonais

Passer une nuit en Ryokan, l’hébergement traditionnel Japonais

Passer une nuit en Ryokan, l’hébergement traditionnel Japonais
4.9 (98.18%) 11 votes

Partir dans un nouveau pays c’est bien, mais en découvrir ses petites subtilités c’est encore mieux ! Lors de mon voyage au Japon de fin août, j’ai eu la chance de passer une nuit en Ryokan, qui est leur hébergement traditionnel.

Passer une nuit en Ryokan est une occasion donnée à tous les voyageurs dans le pays, mais avant tout, en quoi consiste un « Ryokan » ?

Qu’est-ce qu’un Ryokan, l’hébergement traditionnel Japonais ?

Lorsque l’on parle de Ryokan, on parle d’un lieu typique Japonais sans aucune dose de modernité. Ces établissements vous permettent une immersion dans un style de vie traditionnel.

Ces hébergements ont une architecture différente de ce que l’on voit dans les grandes villes et sont faits généralement en bois ou bambou. Le but est de reconstituer un environnement et « forme » japonaise. Tout dans le logement y est atypique, du vêtement à la nourriture, en passant par le lit et les bains chauds que l’on nomme Onsen.

Comment se passe une nuit en Ryokan ?

La première chose qui vous plonge dans l’atmosphère traditionnelle est le choix de son kimono. Car oui, en ryokan on ne garde ni ses baskets, ni ses vêtements de tous les jours, il faudra s’habiller en kimono ! Très amusant et immersif, cette partie promet un séjour pas comme les autres.

Tout y est fait en bois de façon chaleureuse, on s’y sent bien dès le pas de la porte passé. Les chambres disposent de  « portes » coulissantes que l’on peut nommer « fusama ». Le sol y est recouvert de sortes de tatamis fait en paille de riz. Au milieu de la pièce principale, et souvent la seule, se trouve une table très basse (Kotatsu) qui permet d’y prendre les repas. Il vous faudra un peu de souplesse pour passer en dessous, mais c’est agréable.

La décoration est pour sa part Japonaise, bien évidemment !

Voilà tout, il n’y a rien d’autre dans la chambre ! Vous me direz mais le lit, les toilettes, la salle de bain ? Il n’y en a pas dans la chambre, du moins pour les toilettes et la salle de bain. Le lit quant à lui vient par la suite, et est installé dans la pièce principale. Ne vous attendez pas à un beau lit, car passer une nuit en Ryokan c’est dormir toute la nuit à-même le sol sur un futon pas très épais. Un oreiller rudimentaire est fournis pour la nuit. Rudimentaire dans le sens où il est rempli de riz par moment ou sorte de feuilles ! Mais si vous ne l’ouvrez pas, vous ne le saurez jamais 😉

La nuit n’est pas toujours facile, car en fonction des Ryokans le futon est plus ou moins gros, mais bon, c’est sympa à faire et découvrir !

Les toilettes et salle de bain dans un Ryokan

Comme je vous le notais, ils ne sont pas dans la chambre, les deux se trouvent à l’extérieur mais avec une particularité pour la salle de bain. Déjà les toilettes, sur le palier, séparé homme et femme, il n’y a rien de particulier mais c’est la tradition en ces lieux.

Pour la salle de bain c’est différent car même si c’est commun, elles n’offrent aucune intimité. L’idée est d’arriver dans un vestiaire, se mettre nu, prendre sa serviette et passer dans la pièce de « lavage ». Cette pièce contient un bain chaud que l’on nomme onsen et le côté salle de bain. La tradition veut que vous vous laviez le corps avant de rentrer dans le bain. Afin que vous vous imaginiez et car je n’ai pas de photo, la partie nettoyage est comme un long plan de travail jonché de miroir, avec un pommeau de douche ou un sceau, vous vous asseyez sur le tabouret et le tour est joué, c’est là qu’on se nettoie !

Ensuite direction les Onsens.

Qu’est ce qu’un Onsen ?

Une fois lavé, c’est ici que vous partez vous relaxez. L’eau a soit-disant des vertus naturelles avec minéraux. A l’intérieur ou extérieur en fonction, ils peuvent être mixtes comme séparés. On s’y relaxe, entièrement nu de jour comme de nuit. En fonction des Onsens vous pouvez y entrer avec une serviette, tandis que les femmes disposent d’un habit lorsque ce dernier est mixte.

On pourrait assimiler ces Onsens à des bains thermaux comme on en trouve régulièrement. En Ryokan les activités sont rares, alors autant en profiter !

Attention tout de même aux tatouages, car ils sont interdits dans les bains. Certains ryokan les acceptent mais renseignez-vous avant, il serait dommage de louper cette partie. Les tatouages représentent depuis la fin de la seconde guerre mondiale les membres de la mafia Japonaise, les Yakuzas. L’image s’en est donc dégradée jusqu’à en devenir interdite dans certains lieux.

Le repas en Ryokan

Ne vous attendez pas à quelque chose de passe partout, ça ne le sera pas ! Le but de cette immersion est de tester, et la nourriture en est la partie parfaite. Lorsque vous arrivez la table est pleine de nombreux aliments. Poisson cru, viande à se cuire soit même, algues, noodles, légumes, soupe miso et j’en passe. Je ne vous cache pas, tout n’y est pas exquis mais ce n’est pas infâme. Juste le poisson cru, je ne peux pas vous en parler, je n’en mange pas du tout !

Cette table est la première partie avant qu’un poisson entier, non vidé et juste cuit arrive devant vous. Très salé, le goût reste en bouche toute la nuit ! Après ça, le dessert qui passe bien pour certains mets.

Conclusion, que cela fait-il de passer une nuit en Ryokan ?

C’est une expérience fabuleuse ! Avec au total près de 70 000 hébergements de ce type au Japon, il n’y a rien d’unique mais juste quelque chose à absolument faire au Japon. On trouve cela original, on se plie aux règles du lieu et le tour est joué, vous êtes en pleine immersion durant quelques heures !

Voyageusement

Autres articles sur le Japon :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge