4 jours à Los Angeles, comment optimiser son séjour ?

4 jours à Los Angeles, c’est la durée parfaite pour en voir assez et apprécier la destination. Bon nombre de voyageurs n’aiment pas Los Angeles ou en repartent déçus, mais à mon sens cela vient du temps passé sur place.

 

Souvent j’entends des personnes me dire, ou même je vois sur internet, qu’ils ont passé 2 jours à Los Angeles et que… bof bof, ils ne s’attendaient pas à ça. Allouer 2 jours à Los Angeles, lors d’un séjour en Californie ou Ouest Américain est une hérésie, du moins, à mon sens.

Los Angeles est une ville qui se découvre par quartier, qui s’apprivoise, et afin d’en voir le meilleur il faut organiser son séjour sur au moins 4 jours. Jamais évident car le temps est compté, mais 4 jours pour 3 nuits, c’est un bel avantage !

Passer 4 jours à Los Angeles, que faire ?

Disposer de 4 jours pour visiter Los Angeles vous donne un avantage non négligeable, vous allez pouvoir visiter par quartier, et sans se presser !

Jour 1 – Hollywood Boulevard, Lake Hollywood Park, Griffith Park

Afin d’avoir une première base, nous allons nous imaginer que pour votre séjour de 4 jours à Los Angeles, vous allez vous déplacer en voiture et que votre hébergement se trouve aux alentours d’Hollywood Boulevard.

En 4 jours, vous avez le temps, d’où cette première décomposition. Généralement votre vol va arriver le matin, ce qui vous laisse une bonne partie de l’après midi pour faire ce tour. Hollywood boulevard, au-delà d’être le cliché du cinéma à Los Angeles n’a rien d’attrayant à donner. Une photo sur une étoile, une vue sur le Signe Hollywood, et en 1h30 votre tour est terminé.

Grâce à votre voiture, vous allez pouvoir remonter tranquillement vers Lake Hollywood. Ce dernier n’est autre qu’un parc, loin du signe, mais tout de même assez proche pour en faire des belles photos et bénéficier d’une belle vue.  Il n’y a pas de bon ou mauvais chemin pour y aller, mais sachez qu’en passant par Beachwood Dr, la vue est plus belle.

Une fois ce lieu découvert, direction le Griffith Observatory, qui se trouve à 20min. Au delà de proposer une vue panoramique de Los Angeles, une visite de l’Observatoire, ou d’un lieu régulièrement vu dans des films (Terminator pour ne citer que lui), vous pourrez aussi partir sur une randonnée pour rejoindre le fameux signe. Indispensable? Non, vous n’avez que 4 jours. Agréable? Oui, sur 30min de marche le paysage change et la vue aussi, autant en profiter. Vous êtes aussi au parfait endroit pour un fabuleux coucher de soleil !

Jour 2 – Melrose Avenue, Beverly Hills, Sunset Boulevard

Nouvelle journée de visite à Los Angeles ! Pour ce jour 2, vous pourriez très bien partir vers Melrose Avenue pour commencer. Lieu très atypique, il regroupe un florilège de magasins ou restaurants que l’on ne peut qu’apprécier. Garez votre voiture sur un côté ou une rue alentour et promenez-vous. Parfait pour un peu de shopping et manger un morceau, c’est aussi là que se trouve le street Art de Colette Miller, avec des ailes sur un fond rose.

Une fois votre tour terminé, partez en direction de Beverly Hills. Ce dernier est assez particulier car les points à visiter sont faibles. Rodeo Drive, Beverly Gardens Park,  Greystone Mansion, Spadena House et puis surtout les maisons. En disposant d’une voiture vous bénéficiez d’un réel avantage à Los Angeles, vous pouvez vous perdre. Partez au hasard complet dans les rues de Beverly Hills, même à pied, est un super moment pour en voir son agitation journalière. Loin de moi l’idée de m’extasier devant, mais l’architecture de certaines est vraiment à voir.

Parfois des personnes poussent jusqu’à l’Université de Californie à Los Angeles, pour y voir la vie universitaire, mais ça c’est à vous de décider !

Terminez votre journée en remontant doucement mais surement Sunset Boulevard pour revenir sur Hollywood Boulevard. Vous avez déjà tout vu, mais rien empêche d’y grignoter un morceau, ici ou ailleurs, de boire un verre dans un bar sportif, entre autre.

Jour 3 – Santa Monica et Venice Beach

Parce c’est là que Los Angeles se découvre ! Afin d’apprécier l’endroit et découvrir ses facéties, ne lésinez pas sur le temps alloué. Une journée c’est parfait pour cerner le quartier. Commencez par Santa Monica, avec ses magasins, sa fête foraine, la fin de la route 66 et sa plage immense ! Moment agréable, il n’est que le début de surprises.

Une route relie Santa Monica et Venice Beach, qui se nomme Ocean front walk. Vous pourrez la faire à pied, ou alors louer un vélo, un skate board, des rollers. Quelque soit votre choix, ce qui compte sur cette route c’est l’environnement changeant au fil des pas, mais surtout les gens. Ce sont les gens qui font Venice, du coup captez ce qui vous entoure. Un homme en patin jouant du djembé, une fille patinant avec son walkman à la ceinture, des skates à ne plus savoir qu’en faire, vous arrivez vers Venice ! Quartier bohème, il n’est pas le standard Angelins que l’on peut attendre. Nombreux SDF s’y trouvent, proposant des objets à acheter, des artistes exposant leurs oeuvres, des petits restaurants parsemés par-ci par-là, mais aussi un fabuleux skate-park, des terrains de baskets et Muscle Beach.

Venice, c’est le m’as-tu vu mais à des degrés inattendus. Parcourez les alentours avant de terminer par les canaux de Venice. Véritable havre de paix.

Pour un peu de shopping, Abbot Kinney Boulevard. Prenez le temps, prélassez vous, et appréciez ! Le retour se fera de la même façon vers Santa Monica, ou dans l’autre sens en fonction d’où vous souhaitez commencer !

Jour 4 – Les parcs

Parce que passer 4 jours à Los Angeles permet aussi de profiter de ses parcs. Disneyland, Universal, la Paramount ou la Warner. En fonction de vos attentes, chacun a ses qualités.

Disneyland – distrayant, la journée va passer à une folle allure, par contre un peu à l’écart.

Universal – un studio mixé à un parc d’attraction. Parfait pour une famille n’arrivant pas se décider 🙂

Warner – A mon sens le meilleur avec une réelle vision sur le cinéma et le côté derrière la caméra.

Paramount – Un studio, comme la Warner, mais en moins connu. A faire si on connait les autres.

Universal et Warner étant de “l’autre côté de la montagne”, c’est une bonne fin de séjour qui peut vous permettre de prendre la route vers Vegas, ou autre, directement ensuite. Si vous remontez la Highway 01, c’est autre chose.

Que rajouter d’autre sur cet itinéraire à Los Angeles ?

Tout dépend ce que vous aimez, mais rien ne vous empêche de rouler à l’aveugle pour voir ses nombreux quartiers. Aussi, une randonnée vers le signe Hollywood peut être une idée si le temps va avec, tout comme le Downtown, musée du cinéma et j’en passe.

L’itinéraire proposé est une idée, qui peut être modifiée, retournée, débutée par l’un et terminée par l’autre, par contre c’est une aide pour optimiser les journées par “quartier”.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à me contacter !

Los Angeles se visite pour sa vie, pas pour ses clichés.

Voyageusement

Notez cet article
[Total: 3 Average: 3.7]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire