• Menu
  • Menu

Je suis parti vivre… à Oxford, Angleterre

Partons ensemble vers le Royaume-Uni, à la rencontre de Stephanie qui est partie vivre en Angleterre plus précisément. Depuis 2004  sa vie se passe dans ce beau pays assez méconnu, et elle nous raconte son histoire.

Sommaire : 

Partir vivre en Angleterre

L’installation et l’acclimatation Anglaise

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots stp ?

Hello! Je m’appelle Stephanie, j’ai 39 ans et je vis en Angleterre avec mon mari (anglais) et mes deux filles. Je suis passionnée de photographie, voyages et nature.

Venir ici n’était pas du tout prévu. J’ai décidé de poursuivre des études en Angleterre aprés avoir rencontre mon copain aux Etats-Unis (en 2004!). Tout de même un sacré coup de chance car il fallait que je trouve un boulot pour pouvoir rester (je devais payer pour mon loyer et autres coûts de la vie quotidienne), et j’ai trouvé un petit travail à mi-temps que j’ai pu faire en parallèle de mes études. Au final, j’ai fini par rester!

Qu’est-ce qui t’a charmé dans ce pays pour ne plus en repartir ?

J’ai eu des opportunités de travail qui m’ont permis d’être indépendante et de faire ce que j’aimais. Aussi l’envie de découvrir et explorer un nouveau pays! J’avais un sentiment de liberté que je n’avais pas en France a l’époque. Qui plus est, j’étais a Bristol et cette ville est géniale car il y a toujours quelque chose à y faire! Et puis mon copain est devenu mon mari!

La vie de tous les jours en Angleterre

Comment s’est passée l’acclimatation pour cette nouvelle vie, nouvelle culture ?

Au départ j’ai eu quelques petits chocs culturels mais en général il a été plutôt facile de m’adapter. Par contre je n’aime toujours pas le thé, la “marmite”, et les ‘”baked beans” !  Les ‘Fish and chips’, le ‘curry’ ou encore les scones sont les choses que j’ai adoptées sans problème !  Ce qui me manque certainement le plus c’est le fromage français !

Quel fut l’accueil et regards des Anglais en général suite à ton installation ?

Venir en tant qu’étudiante est certainement une expérience différente de quand on vient s’installer pour un travail et avec une famille. En tant qu’étudiante j’ai vécu en colocation avec des anglais mais aussi des français !

Ça a été pas mal compliqué au niveau administratif pour commencer car il me fallait une adresse pour pouvoir ouvrir un compte en banque par exemple, mais il me fallait un compte en banque pour être acceptée pour un logement… j’ai dû aussi passer un entretien pour justifier ma venue dans le pays.

Une fois que tout ça était règle, je n’ai jamais eu de problème. Je me suis toujours sentie bien intégrée et acceptée… jusqu’au Brexit où l’atmosphère a changé. En tant qu’Européenne, je me suis sentie vraiment indésirable. J’ai rapidement fait la demande de nationalité anglaise pour ne pas avoir de problème à l’avenir mais aussi pour pouvoir voter par exemple, car ma vie est ici maintenant. J’ai donc les deux nationalités.

A quoi ressemble le métro boulot dodo en Angleterre?

Je travaille à mi-temps pour le moment et ça me convient ! On peut travailler “beaucoup” si on veut, car il n’y a pas le “plafond” des 35 heures ici. Ce que j’aime ici c’est la flexibilité mais je ne dirai pas que la situation actuelle est facile car le covid a été une catastrophe pour beaucoup de personnes, ici comme en France. On travaille maintenant beaucoup plus de la maison !

En comparaison avec la France, comment est la qualité de vie en Angleterre

Ça fait tellement longtemps que je vis ici maintenant que ne saurai comparer avec la France ! Il y a des avantages et inconvénients des deux côtes j’imagine !

Au sein même de l’Angleterre, il y a une différence entre le nord et le sud. Le sud est plus cher, et dans l’Oxfordshire il faut percevoir un bon salaire pour avoir une bonne qualité de vie. Lles prix de l’immobilier par exemple sont exorbitants et c’est pourquoi beaucoup de jeunes adultes louent longtemps ou vivent en colocation. Nous vivons bien ici car nous avons un accès facile à Oxford, une ville que j’adore, mais aussi à la campagne.

L’image de l’Angleterre et sa découverte

Depuis des années, des siècles, il y a cette petite rivalité France/ Angleterre. Est-ce une réalité où idée reçue ?

Je pense que dernièrement cela a été prouve avec le Brexit et aussi malheureusement cette histoire de vaccins ! Boris Johnson dit toujours “nos amis” quand il parle des pays européens, mais ils veulent faire les choses à leur manière, et cette idée de “supériorité” m’agace.

Quel regard ont les Anglais sur leur monarchie, et cette dernière a-t-elle un impact sur la vie de tous les jours ?

La reine a l’air d’être beaucoup aimée et admirée. En ce qui concerne la monarchie elle-même, certains anglais y sont totalement opposés, d’autres sont fans… Mais c’est plus symbolique et pour préserver la tradition. Et bien sûr beaucoup de gens sont passionnés par la famille royale et ses scandales…

Lors de tes temps libres j’imagine que tu visites le pays et alentours. Quel est ton lieu favori ?

Oui j’adore découvrir de nouveaux endroits car je ne suis pas quelqu’un qui aime rester à la maison… donc cette dernière année a été très difficile à ce niveau-là !  J’ai beaucoup aimé les Cornouailles (Cornwall) et la région des lacs (Lake District) pour ne citer qu’elles.

Des paysages à la gastronomique

On a tendance à s’arrêter à Londres lorsque l’on parle de l’Angleterre pourtant, les paysages y semblent fabuleux. As-tu quelques endroits hors des sentiers battus à conseiller ?

C’est vrai qu’avant de venir vivre ici, pour moi l’image de l’Angleterre c’était Londres ou autres villes célèbres comme Oxford. Je ne connaissais pas le cote “naturel” du pays et c’est en faisant beaucoup de randonnées que j’ai découvert la beauté de ses paysages !

Mes plus beaux souvenirs de visites en Angleterre sont comme déjà mentionnés les Cornouailles, la région des lacs (Lake district), mais aussi le peak district, the Yorkshire Dales, Norfolk… Il y en a beaucoup et c’est un paradis pour les randonneurs ici ! J’aime aussi beaucoup le pays de Galles (Gower Peninsula).

Avec un regard objectif, comment est la gastronomie Anglaise ? Et quel est leur plat favori ?

On peut bien manger en Angleterre ! J’avais une image assez négative de la gastronomie anglaise avant de vivre ici mais comme partout il y a des choses à prendre et à laisser. C’est un peu comme les escargots, cuisses de grenouilles, foie gras en France ! Les anglais aiment leur Fish and chips, les “currys”, la cuisine d’ailleurs comme la cuisine thaïe et chinoise. Pour la gastronomie française, nous avons Raymond Blanc qui a le restaurant Manoir aux quatre’ saisons à Great Milton dans l’Oxfordshire.

Les Anglais cuisinent-ils beaucoup ?

J’ai la chance d’avoir un mari qui cuisine comme un chef et mieux que moi. Les Anglais cuisinent mais aiment aussi les take-aways!

Conseillerais-tu à nos lecteurs de venir d’installer en Angleterre pour y faire leur vie ?

Oui sans hésitation, si c’est quelque chose qui vous donne envie, il faut essayer! J’adore vivre ici!

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

De garder la santé et de revoir ma famille en France bientôt !


Pour découvrir son aventure en image, n’hésitez pas à cliquer ci-dessous 

Découvrez nos autres interviews “parti vivre à…” ci-dessous –

Notez cet article
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *